Église Saint-Maximilien Kolbe

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Église Saint-Maximilien Kolbe 01.jpg

L'église Saint-Maximilien Kolbe de Corps-Nuds a été construite par l'architecte Arthur Regnault. L'église est d'architecture romano-byzantine, on note surtout la forme de bulbe du clocher, rappelant par sa forme orientale ceux de Russie. Il existe en Ille-et-Vilaine une quinzaine d'églises de ce style plus ou moins abouties, construites par Arthur Regnault, fasciné par les églises byzantines. L'église Saint-Maximilien Kolbe a été construite avec les pierres du pays, schiste calcaire type moellon de Coësmes, granit et brique rouge.

En 1875, les plans de l'église sont établis. Cependant le conseil des bâtiments civils s'opposent à la construction à cause de la forme de son clocher. En effet le monument ne s'accordait pas avec le paysage breton, et assez peu conciliable avec le catholicisme traditionnel de la région.

En 1887, l'église commence à se construire, à partir des plans initiaux, à l'emplacement même de l'ancienne église : l'église Saint-Julien. De proportions beaucoup plus vastes que la précédente, elle enveloppe entièrement l'ancienne qui fut utilisée comme échafaudage, certains matériaux ont été réutilisés. Le clocher n'est terminé qu'en 1892.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, l'église aurait servi à la propagande allemande : en 1942, elle apparaît comme décor du film intitulé "Battage du blé en Ukraine", montrant l’entrée victorieuse des troupes allemandes dans Moscou. Ce film est probablement projeté en Allemagne durant l'été 1942, contribuant à tromper la population sur la progression réelle de l'armée allemande[1].

En 1991-1992, la façade ouest est restaurée en raison du mauvais état des murs en schiste calcaire.

En 2000, l'église est inscrite en totalité à l'inventaire des Monuments Historiques, puis classée au titre des monuments historiques en 2004.

Des travaux de rénovations du clocher sont lancés en 2011, à cause de chutes de pierres trop fréquentes.

Avant 1920 il existait à Corps-Nuds une petite chapelle, dénommée la chapelle des Trois Marie, en raison des trois Marie représentées au pied de la croix devant la chapelle : Marie d'Alphée mère de Jacques, Marie Salomé, et Marie mère de Jésus. Des sépultures ont été retrouvées au cours de travaux aux alentours de l'emplacement de l'ancienne chapelle. De même, au cours des travaux permettant de percer le Boulevard de la gare, des ossements ainsi que des sarcophages en calcaire ont été retrouvés.

Eglise d'arthur régnault corps-nuds.jpg




Notes et références

  • Article réalisé à partir de la collecte de mémoire organisée avec les habitants de Corps-Nuds, 15 octobre 2013.


Géolocalisation

47.978101°, -1.587315°