Église paroissiale Notre-Dame de Parthenay-de-Bretagne

De WikiRennes

Église Notre-Dame de Parthenay-de-Bretagne, 2010
L'intérieur de l’Église Notre-Dame
Le porche de L’Église

L'Église de Parthenay-de-Bretagne est une église romane, qui a été construite en plusieurs fois. La porte sud date du 15e siècle, un élément de charpente peut témoigner de remaniements au 16e siècle. Le porche sud quant à lui date du 17e siècle.

En mars 1931, des travaux de réparation intérieure de l'église ont été engagés. Avant d'être cimenté, le sol fut fouillé et près de la table de communion un fragment de dalle funéraire avec un écusson effacé fut trouvé. Le sépulcre avait déjà été ouvert à une date indéterminée. L'inventaire des différentes trouvailles est le suivant : plusieurs crânes et les restes d'un squelette demeuré dans sa position initiale. Autrefois il n'y avait pas de cimetière, les personnes étaient enterrées à l'intérieur de l'église, les nobles étaient enterrés dans le choeur des églises. Lorsqu'une nouvelle fosse était creusée, les ossements récupérés étaient déposés dans l'ossuaire, qui se situait souvent au dessus du chapitret.

A la demande de l'Abbé Boutet, certaines statues à l'intérieur de l'église ont été classées aux Beaux-arts, comme la statue de Notre-Dame, les fond baptismaux, ou encore la vieille croix qui se situe à l'extérieur. L'église Notre-Dame a ensuite été inscrite comme monument historique en 1939, ainsi que sa cheminée sur le pignon extérieur.

En 1964 des travaux d'électrification des cloches, d'installation du chauffage, et de réparation du clocher sont effectués. La foudre est tombée sur le clocher le 7 Mars 1979.


Les habitants de la commune se souviennent : « Quand on était enfant de choeur, nous allions sonner les cloches. Pour arrêter la cloche il fallait monter jusqu'au plafond. Nous étions priés de sonner la cloche à 12h les jours d'ouverture de l'école. Il y avait un bedeau qui se déplaçait pour sonner l'angelus à 7h, à 12h et à 19h, sonnait aussi les cérémonies, enterrement, etc. »

« A la sortie de la messe, il y avait les publications données de manière orale par le publicateur sur son tambour afficheur. Il délivrait principalement des informations communales, comme par exemple les ventes dans les fermes, la chasse, etc. Ensuite les gens se dirigeaient vers les cafés.»

« Il n'y avait pas de corbillard à Parthenay, il y avait des porteurs qui transportaient le cercueil depuis la maison jusqu'à l'église. Et c'est un fossoyeur qui creusait les tombes ».

L’Église Notre-Dame a conservé son cimetière. Des travaux de restauration sont prévus à partir de Septembre 2013.


Notes et références

  • Article réalisé à partir de la collecte de mémoire organisée avec les habitants de Parthenay-de-Bretagne, 17 Mai 2013.

Lien externe

Géolocalisation

48.191669°, -1.830000°