Allée Adèle de Bretagne

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

L'allée Adèle de Bretagne se situe dans le Quartier 7 : Francisco Ferrer – Landry – Poterie. Cette voie fut dénommée par délibération du Conseil Municipal de la Ville de Rennes le 5 février 2001[1].

Biographie de Adèle de Bretagne, 1ère Abbesse de l’Abbaye Saint-Georges [2]

Adèle 1ère de Bretagne, fille de Geoffroy 1er, comte de Rennes, duc de Bretagne et de Havoise de Normandie, petite-fille de Conan 1er, comte de Rennes et duc de Bretagne, fut la première abbesse[3]de l’Abbaye Saint-Georges de Rennes.

Vers 1032, Alain III (997 – 1040), comte de Rennes, duc de Bretagne qui aime tendrement sa sœur Adèle, la comble de bienfaits et fonde pour elle l’Abbaye Saint-Georges de Rennes. Sa mère, la duchesse Havoise, et Eudon, son frère, le secondent et l’imitent dans ses pieuses largesses.

En adoptant la règle de Saint-Benoit, Adèle 1ère de Bretagne reçoit dans la communauté, dès l’origine, les jeunes vierges qui veulent consacrer leur jeunesse à Dieu, des femmes déjà avancées dans la vie et des veuves ; bien qu’aucun statut écrit ne le précise, avec le temps la coutume va établir que l’Abbaye Saint-Georges n’admette que des filles de haute lignée.

Adèle de Bretagne meurt le 3 ou 4 Mars 1067 et est inhumée dans un cercueil en pierre de grain, au Chapitre[4] de l’abbaye.

Liens internes

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Délibérations municipales, http://www.archives.rennes.fr/recherche/fonds/affichedetailmod.php?cot=1D313 Archives de Rennes
  2. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole
  3. Supérieure d’une abbaye
  4. Assemblée tenue par des chanoines, des religieux ou des religieuses

Projet porté par Joël David Chargé d'odonymie à la Ville de Rennes

Propos mise à jour par Elisa Triquet Médiatrice numérique