Allée Professeur Emile Morice

De WikiRennes

L' allée Professeur Emile Morice se situe dans le quartier 5 : Maurepas - Bellangerais et prend son origine sur la rue du Houx entre l'avenue Général George S. Patton et la coulée verte. Cette voie fut dénommée par délibération du Conseil Municipal de la Ville de Rennes le 31 mars 1980[1].

Elle rend hommage au :

Professeur Émile Morice

Émile Morice, ca. 1945

(18 septembre 1909, Pontrieux - 1979)

Artisan de l'amitié franco-allemande.

Émile( Yves, Marie) Morice, était professeur d'allemand au lycée Chateaubriand de Rennes. Pendant la seconde guerre mondiale il assuma à Rennes un rôle délicat d'interprète entre les autorités allemandes et françaises, le recteur d'Académie l'ayant pris pour interprète et pour conseiller pendant la durée de l'occupation allemande. Henri Fréville le qualifia de germaniste de grande valeur et de patriote averti [2]. Il participa à la défense des inculpés français devant les tribunaux allemands, sauvant des étudiants de la déportation. René Patay qui vient d'être nommé maire par le préfet Bouche-Leclerq, est amené à accompagner celui-ci pour une visite officielle au chef de la Gestapo auquel il demande que les personnalités internées au camp Margueritte soient relâchées ; il obtient en partie satisfaction, grâce aussi à l'influence de M. Morice, souligne-t-il[3]. Celui-ci, profitant du départ du SD pour Angers, obtint que les derniers otages soient immédiatement libérés[4]. Le 1er août 1944, a obtenu par son intervention personnelle la libération de 31 otages détenus par la Gestapo au camp Margueritte à Rennes, empêchant ainsi leur transfert - prévu pour le lendemain - en Allemagne. Ainsi furent libérés M. Kerambrun, 1er Président de la Cour d'Appel de Rennes, M. Wolf, Doyen de la Faculté des Lettres de Rennes, M. Georges Julien, M. Frotte, maire de Pontivy, M. Rupied, Président du Conseil général d'Ille-et-Vilaine.

Il était officier de la Légion d'Honneur (décret du 23 décembre 1973), Officier du Mérite militaire, Officier du Mérite national, Officier des Palmes académiques, décoré de la Croix de guerre.

Émile Morice fut l'un des fondateurs du Centre d'échange franco-allemand de Rennes, en 1975. En 1980 une délégation d’Erlangen [5] vint à Rennes pour l’inauguration de l’allée professeur Emile Morice, interprète et animateur infatigable du jumelage.

Note et références

  1. Délibérations municipales. Archives de Rennes
  2. La Presse bretonne dans la tourmente-1940-1946, par Henri Fréville. Plon - 1979
  3. Mémoires d'un Français moyen , par René Patay - 1974
  4. Souvenirs d'Otages : Rennes 7 juin - Ier août 1944, par Yves Rannou, Bulletin et mémoires de la Société archéologique et historique d'Ille-et-Vilaine. t. CXVIII - 2014
  5. rue d'Erlangen

Sur la carte

Chargement de la carte...