Bombardement du 18 juin 1944

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Forteresse B-26 Marauder (de Wikimedia Commons)

Il fait beau ce dimanche 18 juin mais, dès le matin, les alertes se succèdent et le triage de la plaine de Baud et la gare sont bombardés, y compris par des forteresses B-26 du 387th Bombardment group (medium) et des P 47 d'accompagnement, ceux-ci très précis car ils visent en piqué. A 10 heures le quartier de l'Alma, la rue de Châtillon et la rue de La Motte Picquet sont touchés par des forteresses B-26. Et, l'après-midi, quatre nouvelles alertes se succèdent avec bombes tombant du côté du champ de courses des Gayeulles.

La mairie est à court de cercueils et on est obligés d'enterrer les morts, souvent victimes des bombardements, à même la terre dans une fosse commune. [1]

références

  1. Rennes pendant la guerre, chroniques de 1939 à 1945, par Étienne Maignen. Editions Ouest-France - 2013