Boulevard de Guines

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Début du boulevard en 2013 après la création de la piste cyclable.
Le boulevard de Guines entre la rue Jules Verne et le pont de Nantes (au centre).
Le boulevard côté pont de Nantes longeant le quartier Foch, ex-caserne de Guines.

Le boulevard de Guines est une voie d'orientation est-ouest située au sud du centre-ville de Rennes et datant de l'arrivée du train à Rennes comme les trois autres boulevards qui se succèdent en longeant depuis cette époque les voies ferrées des lignes depuis et vers Paris[1] :

L'école du compagnonnage de la rue Jules Verne en bordure du boulevard de Guines de l'autre côté des voies.

La voie fut dénommée "ruelle" par délibération du conseil municipal de la ville de Rennes le 12 décembre 1862, puis "rue" par celle du 15 février 1888. Elle apparaît sous sa forme actuelle sur un plan de 1914 ainsi que dans la nomenclature des voies de Rennes du 24 juillet 1923. La voie tire son nom d'un lieu-dit de la ville avant l'urbanisation de ses terres agricoles : les cartes du XIXe siècle mentionnent la ferme de Guines et la fontaine de Guines.

Lucien Decombe, dans ses Notices sur les rues de Rennes 1883, précise: "Elle a emprunté le nom d'une ancienne ferme sur les terrains de laquelle elle fut ouverte vers 1865".

Vers l'ouest, le boulevard de Guines débouche sur la rue Claude Bernard à l'endroit où il est possible de la suivre vers le sud (en passant sous les voies depuis la neutralisation du passage-à-niveau en 2010).

Vers son milieu, le boulevard comporte un carrefour avec la rue Jules Verne (vers le sud) et à l'opposé le boulevard Saint-Conwoïon ouvert dans les années 2000. Le début de la rue Jules Verne passe sous un pont ferroviaire comme le boulevard Georges Pompidou au niveau du pont de Nantes et s'élèvent, aussitôt après ce pont, des bâtiments qui ont longtemps abrité des bureaux de la Sécurité sociale et maintenant un centre de formation du compagnonnage ; ces bâtiments dominent ainsi une partie du boulevard de Guines, de l'autre côté des voies.

Il existait jusqu'en 1891 et un peu plus au nord du boulevard, une rue de Guines, aujourd'hui appelée rue Alexandre Duval.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. Ces quatre boulevards sont les principales voies de Rennes à s'étendre tout au long de cousines ferroviaires. C'est aussi le cas d'une partie du boulevard Marbeuf et de la rue Henri Le Guilloux qui le prolonge ainsi que de la rue Commandant Charcot en face, et de la rue Jean-Julien Lemordant et, en face, la rue Jean Sulivan