Château de Saint-Gilles

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Panneau travaux.svg
Cet article est en construction. • Votre contribution y est bienvenue.
Le-chateau-de-st-gilles.jpg

Le Château de Saint-Gilles, dit Le Grand domaine se situe sur la commune de Saint-Gilles, au sud du bourg.

Le château, de style néo-classique, a été construit en 1838-1839 sur le site d'un ancien château féodal. L'édifice, longtemps attribué à l'architecte rennais Louis Richelot, est plus certainement dû à l'architecte Charles Langlois[1] qui en a fourni les plans et élévations. Ce château venait se substituer à un autre plus ancien, situé à 300 mètres à l'ouest, à l'emplacement de la ferme de la Porte de Saint-Gilles. Le château avait été construit sur une ancienne motte féodale, dont on peut encore retrouver les traces aujourd'hui.

Le premier château de Saint-Gilles avait été construit à cet endroit en raison de la proximité du tracé d'une ancienne voie romaine, le long de laquelle on avait également construit l'église paroissiale de Saint-Gilles.

Ce premier château fut vraisemblablement arasé à partir de 1492. Il fut édifié en son emplacement un nouveau manoir dont subsiste encore aujourd'hui une partie des bâtiments d'habitation dans la ferme actuelle. Le château eut des propriétaires successifs. A la Révolution, il était la possession de Jean-Baptiste Marquis de Saint-Gilles, seigneur de Perronay. Il lui fut confisqué quand son propriétaire rejoint les rangs des émigrés. Racheté par un bourgeois de Rennes, M. Doré, il fut vraisemblablement abandonné jusqu'en 1820, lorsque la famille de Saint-Gilles le récupéra. Ce qui explique peut-être le fait que l'on choisit de reconstruire le château à quelques centaines de mètres en 1838.[2]

L'écrivain et folkloriste breton Adolphe Orain [3] écrit à la fin du XIXe siècle, à propos de la bâtisse actuelle : "Le château de Saint-Gilles a perdu sa physionomie féodale. Il n'est plus qu'une maison bourgeoise, très belle maison, il est vrai, avec parc, bois, mais malheureusement sans horizon. M. de Guenyveau, avocat général près la Cour de Rennes, en est propriétaire."[4]

Ce château n'appartient pas à la commune, mais est une propriété privée.


Notes et références

  1. Château de Saint-Gilles, dit le Grand Domaine, sur le portail Patrimoine-Region-Bretagne
  2. Histoire de saint-Gilles, par Jean-Yves Eveillard, articles parus dans le Bulletin municipal de Saint-Gilles
  3. Allée Adolphe Orain
  4. Adolphe Orain, Géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine, 1882.

Géolocalisation

48.146670°, -1.834440°