Cité jardin dite de Bel-Air

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Bibliothèque de rue

On ne voyait encore ici que des champs et quelques maisons dans les années 1930. Après 1945, s’ouvre une période de reconstruction qui voit le développement des « cités Jardins ». Des bâtiments collectifs au milieu d'espaces verts, des pavillons avec des jardinets, qui abritent une population ouvrière dont beaucoup de cheminots.

Cette cité, aménagée à partir de 1956 par la coopérative Régionale de construction H.L.M., rayonne autour d’une place, transformée en jardin public et occupée par l’Espace Fernand-Jacq. L'ensemble est formé de 3 immeubles et de 70 logements individuels disposant de jardins en fond de parcelles.

Les noms des places et des rues font écho aux figures locales ou nationales de la résistance au nazisme : le docteur Fernand Jacq, ancien étudiant à la faculté de médecine de Rennes, fusillé en 1941. Son nom a été donné à l’Espace qui héberge l’association Bel Air qui anime le quartier. Autre symbole de convivialité, la Bibliothèque de Rue, ouverte à tous et à toute heure, est fondée sur l’échange réciproque des ouvrages que l’on peut y trouver.

Sur la carte

Chargement de la carte...


Coordinates: {{#lat_deg2dms:{{

  1. lat_dms2deg:48|05|35|N}}}} {{#long_deg2dms:{{
  2. long_dms2deg:1|39|12|W}}}}

{{#kml.placemark:Point({{

  1. lat_dms2deg:48|05|35|N}},{{
  2. long_dms2deg:1|39|12|W}})|

}}