Conan se replie sur Rennes

From WikiRennes
Jump to: navigation, search


La région frontière entre Couesnon et Sélune fut disputée entre Bretons et Normands. Le duc de Normandie construisit une forteresse à Saint-James et s'attacha la fidélité de Rivallon de Combourg et Dol. En 1064, Conan II, duc de Bretagne, réagit et assiégea Rivallon dans Dol. Celui-ci résista et appela Guillaume, duc de Normandie, à l'aide. Guillaume et Harold le Saxon, ayant traversé le Couesnon avec une puissante armée se dirigèrent vers Dol et obligèrent Conan à lever le siège et à reculer précipitamment vers Rennes. Rennes, est symbolisée par une motte féodale sur la tapisserie de Bayeux.[1] qui image brièvement cet événement.

De Dol le duc normand envoya des troupes vers les forteresses avoisinantes. Un détachement fit le siège d'une des forteresses d'Olivier de Dinan, fidèle de Conan. Les assiégés en nombre résistèrent et tentèrent même une sortie. La palissade de bois ayant été incendiée, la garnison se rendit. Mais Guillaume de Normandie ne put se maintenir faute de ravitaillement et dut se replier. Pendant ce temps, Conan assiégea Rivallon à Combourg et le bannit du duché. [2]

références

  1. Rennes sur la tapisserie de Bayeux
  2. Dinan au temps des seigneurs des origines à 1283, par André Chédeville - 1986