Corps-Nuds

De WikiRennes

Centre de Corps-Nuds

Corps-Nuds se situe à 18 km au sud de Rennes, sur l'axe Rennes-Angers (D163).

La commune s'étend sur une surface de 22,56 km2, et compte 3216 habitants contre 2941 en 2010, soit + 1,8% par an [1], les Cornusiens et Cornusiennes. Dans les années 1900 Corps-Nuds compte déjà environ 2000 habitants, puis au cours des années 1970, plus que 1400 habitants.

L'origine du nom Corps-Nuds vient du nom Cornut, lui même issu du pagus Carnutenus de la cité gallo-romaine des Riedons. Selon l’historien Guillotin de Corson, ce serait un scribe croyant faire preuve de beaucoup de science et d’esprit qui aurait transformé le nom de ‘‘Cornut’’ en ‘‘Corps-Nuds’'.[2]

Des sites gallo-romains ont été retrouvés, puis fouillés, notamment à Launay Péan et à la Bitaudais, grâce à des clichés aériens pris par l'INRA en 1976 au cours d'une forte sécheresse.

Corps-Nuds est membre de l'Association des communes de France aux noms burlesques et chantants Wikipedia-logo-v2.svg, dont elle a accueilli le rassemblement annuel les 2 et 3 juillet 2011.

Corps-Nuds en 1950 (de GéoBretagne 1950)








Corps-Nuds actuel : une extension surtout vers le nord





Personnalités liées à la commune

  • Jean-Paul Kauffmann, journaliste, qui y passa son enfance et son adolescence. Son père était boulanger à Corps-Nuds. Otage au Liban durant près de trois ans, les habitants se souviennent de l'émotion du village à sa Libération le 4 mai 1988.
  • Monsieur Delisle, directeur de la distillerie Letort, fut président du stade rennais de 1946 à 1952.

Le directeur de l'école publique, Monsieur Gauvin, jouait comme avant centre au stade rennais.

  • Yves Mabin Chennevière, fils du docteur Mabin de Corps-Nuds, a obtenu le prix Max Jacob en poésie en 1995 pour Méditation métèque.

Morts pour la France

  • Jean Baptiste Adeux, né le 26 juin 1892, tué au front le 6 septembre 1914 à Essarts les Sézanne (Marne) (matricule 1437). Mémoires des Hommes

Seconde guerre mondiale

L'église conçue par l'architecte Arthur Regnault est consacrée en 1890. La forme en bulbe du clocher est caractéristique du style néo-byzantin souhaité par l'architecte. Elle fut utilisée en 1942 comme décor pour un film intitulé Battage du blé en Ukraine. Les figurants devaient revêtir des costumes russes et une borne kilométrique est recouverte par un étui sur lequel sont peints des caractères russes. Le metteur en scène réquisitionné n'est autre que Raimu. Ce film est probablement projeté en Allemagne durant l'été 1942, contribuant à tromper la population sur la progression réelle de l'armée allemande. Il est introuvable.

Notes et références

  • Article réalisé à partir de la collecte de mémoire organisée avec les habitants de Corps-Nuds, 15 octobre 2013.
  1. Source : chiffre Insee au 01/01/2015
  2. Source : http://www.corps-nuds.fr/upload/article/fichier/95fichier1.pdf%7C Une église à découvrir

Liens externes


Géolocalisation

47.979122°, -1.588125°