Gilles Barbedette

De WikiRennes

Gilles Barbedette est un romancier, critique, traducteur de l’anglais et militant homosexuel né à Rennes en 1956, décédé du sida à Paris en 1992 et enterré au Père Lachaise.

Étudiant en anglais à l'Université Rennes 2, il participe à la création du premier groupe revendicatif homosexuel de Rennes. Il fut ensuite, avec Daniel Defert et Jean Blancart, à l'origine du mouvement AIDES.

En 1979, il s'installe à Paris où il traduit des œuvres de la littérature de langue anglaise (Edmund White, Christopher Isherwood, Nabokov, etc.).

Il fut notamment directeur de collection aux éditions Rivages et critique au Monde des Livres.

Il a publié trois romans : Le Métromane (1985), Les Volumes éphémères (1987) et Baltimore (1991), un récit : Une saison en enfance (1991) ainsi qu'un essai sur le roman : L'Invitation au mensonge (1989).

Les éditions Gallimard publient peu après sa mort le manuscrit de son "Journal de bord" sous le titre : Mémoires d'un jeune homme devenu vieux (1993).

Il mourut avant d'avoir achevé l’édition des œuvres complètes de Nabokov.

Liens externes

  • Fiche Gilles Barbedette sur le site de l'Institut Mémoires de l'édition contemporaine (IMEC)