Hôtel de Caradeuc

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
L'hôtel de Marbeuf

L"hôtel de Caradeuc est situé rue du général Maurice Guillaudot, à Rennes. Il est aussi connu sous le nom de "hôtel de Marbeuf". [1]

L'emplacement de l'hôtel et de son jardin appartenait au 16e siècle à l'abbaye de Saint-Georges et était planté de vignes. et une partie fut donnée en 1596 à la Communauté de ville pour réparer les fortifications et élargir "le chemin de Rennes à Cesson". Les Maillard ont fait construire, de 1656 à 1662, ce bel hôtel avec leurs armes sur la façade (et sur les fenêtres côté rue, pour être visibles) en forme de château, en dehors de l'enceinte de la ville. Cette construction privée rennaise répondait au modèle parisien entre cour et jardin.Il appartient pendant près d'un siècle aux Marbeuf, grande famille comptant plusieurs parlementaires, pour être acquis en 1764 par Louis René de Caradeuc de La Chalotais, alors procureur général au Parlement.[2] C'est dans cet hôtel que ce dernier est arrêté en 1765 lors de l'affaire d'Etat qui l'oppose au Duc d'Aiguillon et qu'il décède en 1785. Charles Louis de Marbeuf en sera le dernier de cette famille à en être propriétaire. [3] L'édifice conserve, malgré les diverses affectations dont il a été l'objet au fil du temps, un bel ensemble de boiseries des 17e et 18e siècles. [4]

Pendant l'occupation allemande de 1940 à 1944, l'hôtel fut occupé par la Feldgendarmerie, chargée du contrôle des militaires allemands mais aussi de la poursuite des résistants et des témoins de l'époque se souviennent de ces militaires à hausse-col, sorte de croissant de lune en métal pendant au bout d'une chaîne passée autour du col. Puis il fut occupé brièvement par les F.F.I, puis par le commissariat central et la sûreté à compter de fin septembre 1945 et, de 1987 à 2017, par la Chambre régionale de Commerce et d'Industrie de Bretagne.

Références

  1. L’hôtel de Marbeuf, une demeure rennaise au cœur de la Bretagne, Gauthier Aubert.Place Publique, N° 37 - Sept-oct 2015
  2. Louis-René de Caradeuc de La Chalotais
  3. boulevard Marbeuf
  4. Le Vieux Rennes, p. 193,4, Paul Banéat. J. Larcher, éditeur Rennes