Halles centrales

De WikiRennes

Fish market Rennes 1.jpg

Les halles centrales sont un bâtiment à vocation commerciale de l'architecte Emmanuel Le Ray situé dans le centre de Rennes, entre la rue de Nemours et la rue Jules Simon, sur le côté nord du boulevard de la Liberté et au sud de la [[place Honoré Commeurec]

Les halles centrales, côté boulevard de la Liberté 'carte postale La Cigogne)

Les halles sont construites à l'emplacement de la Halle aux grains qu'avait précédée l'ancienne église Toussaints, maintenant située à un autre endroit. Cette église lors de la Révolution Française fut d'abord livrée aux prêtres jureurs, puis cette église fut transformée en écurie pour l'armée républicaine; dans la nuit du Ier au 2 décembre 1793, un incendie ravage l'église Toussaints. Sa démolition va s'achever en 1807 et les pierres de l'église et du cimetière qui l'entourent vont servir à la construction du mur du Jardin du Thabor, le long de la rue de la Palestine.

Halle aux poissons, décoration de crevettes - de Wikimedia Commons
Au-dessus de l'entrée de la poissonnerie
Les halles centrales, 18 janvier 2013 - Pymouss (de Wikimedia Commons)

La Halle Centrale actuelle fut construite entre 1913 et 1926, par l'architecte de la Ville de Rennes, Emmanuel Le Ray. Commencée en 1913, les travaux sont vite interrompus par la première guerre mondiale et ne vont reprendre qu'en 1920.

Au centre, une cour a trois de ses côtés bordés par des galeries couvertes : grande halle aux poissons au sud, sur sous-sols, deux ailes en retour, plus étroites, destinée aux légumes et à la viande, et au nord la criée municipales. Les élévations, sur soubassement de granit avec appareillage des blocs à bossage en pointe de diamant, sont parées de brique jaunes, interrompu par de nombreux éléments décoratifs et polychromes (briques rouges, tuffeau, faïence, grès). La décoration préfigure le style Art Déco que l'on trouve à la piscine Saint-Georges. A l'intérieur, l'ensemble des installations (étaux, viviers, fontaines) est revêtu de carrelage et de céramique émaillée permettant un lavage abondant. L'éclairage et la ventilation sont assurés par des fenêtres latérales et un ensemble de lanterneaux. Les couvertures d'ardoise sont supportées par des charpentes métalliques.

Les premiers commerçants s'y installent en 1923 et les travaux sont définitivement achevés en 1926. La Halle centrale est venue remplacer l'ancienne Halle aux grains qui était devenue le lieu de vente des poissons suite à la construction du Palais du Commerce, l'actuelle Poste Centrale où se trouvait cette poissonnerie.

Depuis 1986, la Criée municipale accueille un centre d'Art contemporain.

Au début des années 1970, des demandes visaient à détruire les halles pour les remplacer par ... un silo de parcage des autos.

En juin 2018, Les halles centrales reprennent officiellement le nom de La Criée -Marché central avec des animations gustatives accrues.