Inondations de 1936

De WikiRennes
Le cimetire du Nord en partie inondé (Ouest-Eclair du 4 janvier 1936)
Ouest-Eclair du 5 janvier 1936

Les 3 et 4 janvier 1936, la pluviométrie est telle que des inondations touchent une grande partie du pays et l'Ille-et-Vilaine est particulièrement touchée. Le pourtour de Saint-Malo, Montreuil-sur-Ille, et en aval Pont-Péan, le château de Blossac noyé dans son parc, Guipry, Messac, Redon font l'objet d'impressionnantes photos aériennes dans le quotidien l'Ouest-Eclair. A Rennes même, l'inondation est forte (bien que la cote maximale de la Vilaine ne fut que de 1,52 à l' Écluse Chapelle-Boby, contre 2,46 30 ans plus tard). Le quai de la Prévalaye a débordé; les maisons de la rue de Brest, de la rue de Dinan, du canal Saint-Martin et du quartier de la Motte-Brulon sont inondées d'une eau sale et jaunâtre et les riverains se risquent sur de fragiles passerelles pour regagner leurs foyers sinistrés. Même les morts sont dérangés puisque la partie du cimetière du Nord proche du canal est sous l'eau. Les photos aériennes publiées montrent aux lecteurs l'étendue des dégâts. Deux cents familles sont sinistrées.