Jean-Baptiste Carrier

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Jean-Baptiste Carrier (Archives de rennes 100FI728

Conventionnel régicide, dément, il ne fera fort heureusement qu'un bref séjour à Rennes [1] (1er septembre 1793/6 octobre 1793) avant de rejoindre Nantes où il accomplira les pires méfaits. Finalement décrété d'accusation le 3 septembre 1794, il sera guillotiné le 16 décembre suivant.

Lors de son passage à Rennes, il destitue l'évêque constitutionnel Claude Le Coz [2], et nomme Maire Sébastien Elias.


Notes et références

Lien interne