Langan durant la Seconde Guerre mondiale

De WikiRennes

Lorsque les allemands sont arrivés à Langan, ils ont réquisitionné la ferme située 1 rue de la Chapelle durant quelques jours. De manière générale ils s'étaient plutôt installés à Gévezé, notamment à cause du détachement de SS près de la gare.

À l'époque enfant, un habitant se remémore :

« Durant la guerre, je me souviens avoir été sur les genoux d’un allemand au bistrot.

Lors des bombardements de Rennes, nous creusions des tranchées avec l'instituteur dans le chemin Du Guesclin. Nous avons même passé une nuit là-bas. Chacun emmenait une petite valise avec ses petits trésors. Les bicyclettes étaient cachées dans les champs, le blé, par peur qu’elles ne soient volées. Il y avait de nombreux réfugiés de Paris et de Rennes dans les maisons.

Il y avait une cabine téléphonique dans le bourg de Langan, je me souviens qu'un Allemand s’était fait abattre en téléphonant à la Kommandantur de Rennes pour qu’on vienne le chercher.

Nous avions des carnets de ravitaillement jusque dans les années 1950, il nous fallait des tickets pour le café et pour le sucre principalement. Pour le reste tout se faisait sur place, nous étions moins malheureux qu’en ville. »

— Monsieur R.
Origine : Témoignage collecté dans le cadre du projet Le Wiki-Rennes Métropole sur la route • Recueilli par Julie • 26 juin 2014licence


12 juin 1944 : Chute d'un avion américain

Au matin du 12 juin 1944 [1] deux avions américains sont abattus à Gévezé par la DCA de Vezin-le-Coquet. L'un des deux tombe en partie sur la route de Gévezé à Langan. Les moteurs de l'avion tombés lors de la chute provoqueront plusieurs incendies. Cinq membres d'équipage seront entièrement brûlés, l'un d'entre eux sera retrouvé plusieurs jours après aux Brieux à Romillé. Ils seront enterrés à Langan sur le bord de la route près de l'église. En 1946 ils seront transportés dans des linceuls blancs à Saint-James en Normandie.

Après ce crash, un habitant de Langan se souvient "avoir joué avec les rafales de mitrailleuse, car les paysans avaient tout récupérés. Il y avait des morceaux d’aluminium partout, on en a retrouvés pendant 10 ans."

Notes et références

  • Article réalisé à partir de la collecte de mémoire organisée dans le cadre du projet Le Wiki-Rennes Métropole sur la route avec les habitants de Langan, 26 juin 2014.
  • Bombardements des 9 et 12 juin 1944