Louis Marie Anne Vaneau

De WikiRennes

Louis Marie Anne Vaneau (Rennes, 27 mars 1811[1] - Paris, 29 juillet 1830). Tout jeune polytechnicien (X1829), il est tué, ainsi que son condisciple Papu, lors des trois journées révolutionnaires dites les Trois Glorieuses , qui entraînent la chute du roi Charles X. (27 au 29 juillet 1830).

Outre le nom d'une rue (rue Vaneau), et suite à l'initiative d'Hippolyte Lucas[2], la ville de Rennes décida d'élever un monument patriotique en souvenir des rennais Vaneau et Papu, en érigeant la colonne Vaneau/Papu dans le jardin du Thabor.

Louis Vaneau repose au cimetière parisien de Montparnasse.

Lien externe

Note et références