Nombre des dénominations féminines données à des voies de Rennes depuis 1900

From WikiRennes
Jump to: navigation, search


Avant 1900, on ne connaissait que trois voies se référant, au fil des siècles, à des femmes : passage des Carmélites, rue des Dames, boulevard de la Duchesse Anne.

Par la suite, les voies et espaces publics de Rennes à dénomination féminine donnée par délibération du conseil municipal depuis 1900 ont été très rares jusqu'en 1980. Puis sous les mandats d'Edmond Hervé, de Daniel Delaveau, et surtout de Nathalie Appéré, un effort d'une mise en valeur des femmes sur l'espace public par voie de dénominations a été effectué.

15 décembre 1915, 1re dénomination féminine depuis 1900

Voici, depuis 1900, le nombre de voies à dénomination féminine sur le total sous les mandatures de :

- Eugène Pinault ( juin 1900 - mai 1907): 0/ 24

- Jean Janvier ( 1908-1923) en 14 ans: 4/ 139

- Carle Bahon (déc. 1928) : 3/ 50 [1]

- Jean Lemaistre (janvier 1931 à novembre 1934) : 2/ 52[2]

- François Château ( août 1936 à octobre 1938): 1/ 62 -

Total de 1900 à 1939 : 10 dénominations féminines sur sur 327

- Yves Milon (juillet 1949 à avril 1953) en 4 ans : 4/ 92

- Henri Fréville (octobre 1957 à novembre 1976) en 20 ans : 3/ 550

Total de 1946 à 1976 : 7 dénominations féminines sur 642

Sous ces maires, ainsi que lors des deux premiers mandats d'Edmond Hervé, les noms donnés aux nouvelles voies sont le plus souvent d'ordre géographique ou toponymique. Les dénominations féminines sont rarissimes.

- Edmond Hervé (juillet 1977 à novembre 2008) en 30 ans : 31/ 461 ( 6,72 %)

- Daniel Delaveau (mars 2009 à janvier 2014) en 5 ans : 29/ 105 (27,61 %)

- Nathalie Appéré ( septembre 2014 à juin 2019) en 5 ans : 40/ 90 (44,44 %)

Total depuis 1977 :100 dénominations féminines sur 656

[3]

Références