Place Jean Prost

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Jean Prost

La place Jean Prost se situe dans le quartier 3 : Bourg l'Evesque – La Touche – Moulin du Comte entre la rue Liothaud et le mail François Mitterrand. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 21 février 2011[1].

Cette voie rend hommage à Jean Prost, fondateur des transports Prost (1902 - 1985), importante entreprise qui était basée Rue Claude Bernard, à Rennes. Elle comptait près de 600 employés en 1972.

UPS (United Parcel Service), le géant américain du transport de colis et de documents (19 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 1994 et des profits record de 900 millions de dollars), rachète la société en juillet 1991, quelques années après le décès de l'industriel rennais, et lui apporte un réseau de 54 agences couvrant toute la France. Le siège administratif et une partie du personnel (ressources humaines, ventes, marketing) ont été transférés de Rennes à Orly-Ville[2].

Jean Prost fut vice-président de la chambre de commerce de Rennes. Il tenta en vain de faire valoir son plan AGIR: aménagements de grands itinéraires routiers utilisant la route nationale existante mise à sens unique et doublée par une nouvelle voie en sens inverse avec écart plus ou moins grand de la première. "Mon père a été à l'origine, à la fin des années 60, d'un projet de doublement des routes nationales. Les autoroutes étaient rares et il défendait une conception de chaussées éloignées. Il a remis au général de Gaulle, en mai 1969, un document décrivant toutes les caractéristiques de son projet"[3]. Cependant, faute de possibilité de financement par l'État, le projet n'aboutira jamais.

Jean Prost a aussi été président de la Fédération des Industries d'Ille-et-Vilaine (aujourd'hui l'Union des Entreprises pour l'Ille-et-Vilaine - UE35) du 22 janvier 1959 au 28 juillet 1974.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Délibérations municipales, Archives de Rennes
  2. https://www.lesechos.fr/23/02/1995/LesEchos/16843-095-ECH_l-americain-ups-a-digere-prost.htm#4ayBuQxbDjWggjUW.99
  3. Selon son fils Michel Prost, PDG de concessions automobiles et ancien PDG de Prost Transports