Place de l'Ordre National du Mérite

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La place de l'Ordre National du Mérite se situe dans le quartier 2 : Thabor – Saint-Hélier – Alphonse Guérin. Il s'agit d'un petit espace coincé entre le square de la Motte au sud, le contour de la Motte à l'ouest, et la rue Martenot au nord et à l'est.

Celui-ci fut dénommé par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 4 juin 2012[1] et inauguré le 7 décembre 2013[2] en présence notamment du maire de Rennes et du Préfet.

La place fait face à la préfecture de Bretagne, rue Martenot, et réunit le monument aux morts et le mémorial départemental aux victimes de guerre d'Afrique du Nord.

L'origine et les fonctions de l'ordre

Le nom de la place fait référence à une institution républicaine née au cœur du XXe siècle, par décret du 3 décembre 1963 soumis au président de la République Charles de Gaulle[3].

L'ordre national du Mérite est le second ordre national après la Légion d'honneur. Il a pour vocation de récompenser les « mérites distingués » et d’encourager les forces vives du pays[4].

Il s'agit d'un ordre universel distinguant des personnes issues de tous les domaines d'activité. Pour obtenir la décoration du ruban bleu, la durée des services demandée est moins longue (10 ans au lieu de 20 ans pour la Légion d'honneur). L'ordre a une triple vocation : traduire le dynamisme de la société, donner valeur d'exemple reconnaître la diversité.

Accession

Il existe quatre critères d'attribution et/ou d'évolution:

  • Avoir rendu des « services distingués » militaires ou civils;
  • Pouvoir justifier d'une activité de 10 ans minimum;
  • L'accession à un grade supérieur se fait par la preuve de nouveaux mérites;
  • Il faut une durée minimale de 5 ans de plus pour être promu officier, 3 ans pour le grade de commandeur, 3 ans pour être élevé à la dignité de grand officier et de nouveau 3 ans pour grand-croix.

Quelques chiffres

  • Près de 200 000 membres en 2017;
  • 4 600 personnes environ reçoivent l'insigne chaque année;
  • L'âge d'entrée moyen est de 54 ans;
  • 57% des membres sont décorés à titre civil, 43% à titre militaire;
  • 50% de femmes (parité appliquée pour les promotions civiles);
  • 3 grades : chevalier, officier, commandeur (moins de 5 000 personnes[5]);
  • 2 dignités : grand officier (moins de 300 personnes), grand’croix (moins de 150 personnes).

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références