Rennes d'après l'almanach des adresses de 1854

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

L'Almanach des adresses de Rennes de 1854 est un volume de 350 pages qui fournit un riche ensemble d'informations sur Rennes à cette époque. On y apprend ainsi qu'outre le bureau place de la Trinité, il y avait neuf boîtes aux lettres dans la ville, mais une seule au sud de la Vilaine (rue Saint-Hélier) ; ou que le département ne comptait que deux dentistes, les deux à Rennes.

Présentation

Ce volume provenant de la documentation de la mairie est conservé aux Archives municipales de Rennes sous la cote RO 100 et est suivi par les éditions pour les années suivantes, le nombre de pages augmentant progressivement. La première page indique qu'il s'agit de la septième année, mais aucun volume antérieur n'est conservé dans les dépôts publics du secteur. Il n'existe pas de version numérisée à l'heure actuelle.

Son sujet excède largement la ville et ses adresses, son titre complet étant "Almanach des adresses de Rennes - Annuaire d'Ille-et-Vilaine et des tribunaux du ressort de la cour impériale de Rennes (Ille-et-Vilaine, Côtes du Nord, Finistère, Morbihan, Loire Inférieure). Son auteur est aussi son imprimeur : C. Oberthur - Imprimeur lithographe graveur, papetier, Place du Palais à Rennes.

Le chapitre intitulé Commune de Rennes commence à la page 177 et se prolonge par la liste des adresses principales par rue commençant à la page 198.

16e division militaire

Après des renseignements de tout ordre comme un calendrier ou des listes de personnalités, le contenu intéressant d'abord Rennes commence à la page 62 avec la présentation de la seizième division militaire et son personnel. Son commandant est en tête, à savoir Monsieur Guesviller, sénateur, habitant le Contour de la Motte.

Après les coordonnées de neuf officiers, apparaît le Premier conseil de guerre permanent séant à Rennes et ses trois personnalités. Il est précisé que son ressort concerne l'Ille-et-Vilaine, le Morbihan, la Manche et la Mayenne. Le premier, le Major Davon, habite au 9 rue de Gaillon et est commissaire du gouvernement ; le second, le capitaine Poinçon de la Blanchardière, habite les Galeries Méret.

Vient ensuite le Conseil permanent de révision de Rennes. Ses permanents sont le colonel Rapatel, aussi commissaire du gouvernement, habite au 12 rue de Chaulnes ; le greffier Lalanne habite au 20 rue de la Monnaie.

Apparaissent ensuite quatre officiers chargés de l'intendance. Il est question aussi de cinq officiers comptables, oeuvrant au bureau de passage situé rue d'Échange.

Les Subsistances militaires est l'occasion de citer deux officiers et deux adjudants. Plus un officier et un adjudant pour le Campement : l'officier comptable Kraus habite également rue d'Échange. Les Lits militaires sont gérés par un directeur nommé Touzard et habitant au 3 rue du Pré-Botté comme un agent comptable ; deux autres étant à Fougères et à Saint-Malo.

L'hôpital militaire apparaît avec une dizaine de personnes.

La prison militaire est "Rue Rallier".

Le génie a son bureau à la caserne Saint-Georges avec le chef de bataillon Perrin qui habite au 24 faubourg Saint-Hélier, un capitaine à Rennes et un à Saint-Malo, deux gardes.

Le recrutement comporte deux lignes, l'une pour le nommé Bascans commandant le dépôt et qui habite au 3 rue de Berlin, l'autre pour le capitaine Pérot au 9 rue du Vieux-Cours.

L'inscription maritime se résume à : Margat, rue Chicogné, 5.

L'école d'artillerie occupe presque toute la page 65e page. Anecdotiquement, le professeur de fortification Cresson habite au 4 rue d'Estrées ; le professeur de sciences appliquées au 5 ruelle de Guine (donc près de l'arsenal) ; le maître artificier Cambon loge au 10 rue de l'Arsenal et on trouve un garde au Polygone. La Direction d'artillerie de Rennes est présentée par 24 personnes, du colonel-directeur à quatre ouvriers d'État.

Ensuite les Forges de l'Ouest occupe un chef d'escadron et sous-inspecteur Cormier et cinq autres personnes.

S'ouvre ensuite un grand chapitre Garnison de Rennes commençant par le 10e régiment d'artillerie et ses quinze batteries : après l'état-major, les capitaines puis les lieutenants sont cités avec indication de la batterie... Le chapitre se termine avec la 4e compagnie des ouvriers d'artillerie et ses quatre officiers ; puis le train des parcs d'artillerie. Ensuite, seul l'état-major du 3e régiment de ligne est présenté, soient onze officiers.

La gendarmerie (5e légion) termine le chapitre militaire avec cinq officiers à Rennes et un dans chaque chef-lieu d'arrondissement ainsi qu'à La Guerche.

Préfecture d'Ille-et-Vilaine

Le préfet reçoit tous les jours, à toute heure ; en son absence, le secrétaire-général le remplace. Il s'agit alors de Monsieur Combe.

Le conseil de préfecture se réunit le vendredi à 14 heures. Sont nommés comme conseiller : Pinczon du Sel, de Messey, Toscan, Onfroy de Bréville qui serait secrétaire.

Les pages 69 à 75 détaillent précisément les attributions du secrétariat-général et de chacun des deux bureaux des trois divisions... Personne n'est citée en dehors du chef du bureau. Les archives sont "au Palais" (de Justice) et sont tenues par Quesnet, archiviste.

Avec le service vicinal (Bureau central à la Préfecture) reprennent les listes de personnes, notamment par arrondissement. Le nommé Roussan, agent-voyer chef du service vicinal habite au canal d'Ille-et-Rance. Ces précisions se terminent par les trois responsables du conseil local des bâtiments civils. Se rapproche de ce sujet, celui des Ponts et Chaussées, présentée plus loin dans le volume : Rennes relève de la douzième inspection. Les deux pages réunissent confusément des précisions sur les divers responsables dans le département, comme les conducteurs embrigadés, les conducteurs auxiliaires et les piqueurs ou encore officiers de ports. Le premier nommé, l'ingénieur en chef De Matty de Latour, habite les Galeries Meret (nord).

Agriculture

L'inspecteur, Chevalier de la Teillais, a son domicile sur le quai de Nemours.

Est présentée l'École d'agriculture des Trois-Croix, près Rennes, avec son directeur, son instituteur et son chef de pratique. Les études durent deux ans et il y a dix-huit élèves boursiers.

Il est question d'un vérificateur des engrais : Malaguti, professeur à la faculté des sciences ; qui apparaît à deux autres reprises ensuite...

Vient ensuite la commission hippique que préside le préfet. Chaque arrondissement est représenté par une personne comme Hovius à Saint-Malo.

Le préfet préside aussi la Société d'agriculture départementale : son siège est au 3, rue du Four-du-Chapitre ; elle compte 70 membres environ ; chaque membre paie 10 fr. par an - Bibliothèque agricole.

Il préside encore la chambre consultative d'agriculture de l'arrondissement de Rennes. Suivent sept vétérinaires du département commissionnés par l'administration dont deux à Rennes ; puis trois draineurs-irrigateurs du département.

Le même préside encore le conseil d'hygiène publique et de salubrité de l'arrondissement de Rennes, ainsi que la commission de surveillance du travail des enfants dans les manufactures de l'arrondissement de Rennes.

Clôt ce chapitre, la commission permanente, consultative et de surveillance pour l'industrie et le commerce des toiles présidée par L. de Trédern.

Peut se rattacher à ce secteur, la section Forêts située page 87 à la suite des employés de l'enregistrement : Rennes est le chef-lieu du 23e arr. formé par Ille-et-Vilaine, Côtes-du-Nord, Finistère, Morbihan, Loire-Inférieur et Maine-et-Loire. Le conservateur Chauvet habite au 19 rue de Fougères. Six autres sont cités dont, à Rennes, l'inspecteur Boutarel au 6 rue Belair ; Auger, sous-inspecteur, 2 rue Saint-François ; Dumanoir, garde général (service des travaux d'art), au 6 rue d'Estrées. Suit la rubrique Louveterie, avec deux lieutenants à Rennes, un à Redon et un autre à Vitré.

Fiscalité

Ce chapitre s'intitule Recette générale. Louchet, le receveur-général, habite au 3 rue Belair. Les percepteurs sont nommés par arrondissement et canton. Sous la rubrique payeur du département, apparait J. Duboys-Dessauzais au 17 rue des Dames ainsi qu'un caissier et cinq employés.

Les contributions directes et le cadastre se tiennent rue du Champ-de-Mars ; les contributions indirectes rue du Chapitre. Plusieurs rubriques semblent s'y rattacher :

  • Recette principale : le receveur Eparvier au 3 rue Bourbon.
  • Contrôle de ville : du côté de la rue de Paris...
  • Contrôle de garantie : rue du Four-du-Chapitre, avec un contrôleur et un essayeur...
  • Tabacs et Poudres : Hubert de la Hayrie, entreposeur, rue Corbin.
  • Navigation : le receveur Margat habite au 5 rue Chicogné. Douze commis à pied sont nommés et huit surnuméraires ; puis 25 personnes dans les arrondissements.

Monsieur Ceillier, directeur de l'enregistrement, habite au 6 rue Louis-Philippe. Il est assisté de treize personnes dont quatre vérificateurs. A la même adresse, se tient le timbre à l'extraordinaire avec un garde-magasin, un receveur et un timbreur. Il est possible que ce secteur comporte trois divisions : hypothèques ; Actes civils et papier timbré ; Actes judiciaires et Dom.

On se procure le papier timbré - de sinistre mémoire - en trois points de Rennes :

Postes

Le bureau de Rennes ouvre ses portes place de la Trinité du 7 h. du matin à 8 h. du soir. Après une dizaine de cadres, sont cités dix facteurs dits locaux et un chef-facteur, suivis de onze facteurs ruraux ayant pour ressort souvent deux communes voisines, par exemple le nommé Mallet, pour chantepie et Vern.

Il y a neuf boîtes dans la ville, la seule au sud de la Vilaine étant celle de la rue Saint-Hélier. Le départ des courriers à lieu 30 minutes après les dernières levées de la boîte du bureau : un tableau énigmatique précise en effet l'horaire des dernières levées et de distribution en ville par routes des villes bretonnes et du Grand ouest, soient 7 h. ou 14 h 30. Parlant de Brest, la page 91 précise que Rennes appartient à la troisième division, sur la ligne de Brest et ceci : On s'occupe à rennes de l'installation du télégraphe électrique. Le directeur, Monsieur Varangot, habite au 12 rue de Chaulnes.

Suivent des précisions sur la Malle poste de La Loupe à Brest passant par Rennes, à mi-chemin, mais il n'y aurait que "(Trois places)". Il en coûte 43,93 francs pour se rendre ainsi à Brest.

Le chapitre se termine par la liste de quarante directrices ou responsables de la poste dans des bourgs du département.

Cultes

Arrivé page 93, s'ouvre le grand chapitre consacré au culte catholique qui commence en précisant que le diocèse de Rennes est formé par le département seul. Ajoutant que l'Évêché se situe place Saint-Melaine, l'évêque étant Mgr. Godefroy Brossays Saint-Marc, né à Rennes le 5 février 1803 et sacré le 10 août 1841.

Suivent les vicaires-généraux, les responsables de l'officialité et les divers chanoines...

Le grand séminaire se trouve cour des Carmélites. Outre le supérieur (chanoine) et le directeur, sont cités un Tigier économe et cinq professeurs. Le Petit séminaire (à Saint-Méen) est présentée dans la partie enseignement.

La rubrique Missionnaires diocésains a deux parties :

  • Chapelle et maison rue de Fougères avec supérieur, économe et six autres...
  • Maison de Bellevue avec quatre personnes nommées.

Cures et églises de Rennes

  • Saint-Pierre, cathédrale, avec son sacristain, Couvert, au 34 rue Saint-Louis et son suisse, Blot, rue Nantaise.
  • Notre-Dame
    • Presbytère au 36 rue Saint-Melaine
    • Cinq aumoniers : Hospice général ; Hospice Saint-Méen ; Monastère de la Visitation ; Maison de Justice ; Collège Saint-Vincent-de-Paul.
  • Saint-Germain, presbytère au 15 rue Saint-Georges
  • Saint-Laurent, succursale extra-muros, route d'Antrain : un desservant.
  • Toussaints
    • Presbytère au 50 rue Vasselot
    • Deux aumôniers : au Lycée et à la Maison Centrale.
  • Saint-Hélier, presbytère près de l'église.
  • Saint-Sauveur
  • Saint-Étienne
    • Presbytère rue des Trois-Journées
    • Aumôniers : au sacré-Coeur ; à l'École Normale ; à l'hôpital militaire ; à Saint-Thomas ; à Saint-Cyr.
  • Saint-Aubin, presbytère au 8 rue Saint-Louis.

La présentation de la pension Saint-Martin est renvoyée au chapitre enseignement.

Place est faite pour finir au culte protestant (affiliation à la Consistoriale de Nantes) : chapitre évangélique au 5 quai de Nemours et à Saint-Malo au 11 rue des Petits-Degrés.

Enseignement

Le chapitre enseignement occupe dix pages et commence par les données concernant l'académie ayant son siège au Palais Universitaire : son conseil académique et des délégués communaux et cantonaux.

L'Instruction supérieure emploie moins de trente professeurs répartis entre :

  • la faculté de droit,
  • la faculté des sciences,
  • la faculté des lettres,
  • l'école secondaire de médecine et pharmacie.

L'Instruction supérieure est divisée entre le lycée impérial de Rennes, dont les enseignants sont cités, et les Institutions et Pensionnats secondaires. Le lycée comporte en annexe une école primaire élémentaire et une école commerciale et industrielle.

Les Institutions et Pensionnats secondaires sont :

L'Instruction primaire est réalisée en divers lieux :

Médecine

Ce chapitre s'intitule Exercice de la médecine dans le département et commence par une mention d'un Jury pour la réception des officiers de santé et d'un Jury pour la réception des pharmaciens (Cf. liste des pharmaciens du département page 114).

Les différents professionnels sont recensés :

  • Docteurs en chirurgie : Monsieur Duval, au 17 rue Louis-Philippe ; Lecorguillé, au 19 rue des Dames (et en m.) (sic).
  • Docteurs en médecine : trente-un...
  • Officiers de santé : Dayot, 8 rue des Fossés ; Poussin, chirurgien bandagiste et orthopédiste au 10 rue des Foulons.
  • Dentistes :
    • Le Cuziat, dentiste-mécanicien reçu à Rennes en 18-9 (?) et y exerçant depuis cette époque ; auteur de plusieurs instruments nouveaux d'opération et de mécaniques dentaires ; au bas de la place du Palais, entrée par la rue Saint-Georges, 8, au 1er étage... Son laboratoire qu'on peut visiter, fera juger de la perfection de ses ouvrages, et connaître la variété de ses moyens d'application..
    • J-M. Trousseau, dentiste des collèges et pensionnats de Rennes et de Redon, etc., successeur de M. Tourneux, rue de l'Hermine 2, place de la Mairie... - Dents et dentiers atificiels d'une imitation parfaite... Redressement des dents des enfants...". Les listes suivantes indiquent qu'ils sont les seuls dans le département.
  • Pharmaciens : dix-huit... Dont rue Rallier, M. Roussin-Elias (produits pharmaceutiques en gros, usine à Travent). M. Chauvel, exerçant place Toussaint et rue de Nemours est le président de la Société pharmaceutique de Rennes.
  • Sages-femmes : huit...

Suit, sur trois pages (111 à 113), la liste extraite du bulletin administratif au 25 juillet 1853 des docteurs en médecine d'Ille-et-Vilaine classés par ordre de réception et ensuite des officiers de santé, plus nombreux... Les pharmaciens ensuite, puis les six herboristes (deux à Rennes, quatre à Saint-Malo), puis les sages-femmes, trente-trois...

Justice

Cour impériale de Rennes

Le premier président, M. Boucly, habite 16 rue de Paris. Les six présidents sont cités, puis les trente-quatre conseillers, les six conseillers honoraires (un à Vannes). Le parquet est représenté par douze fonctionnaires dont le procureur général, M. Du Bodan, au 2 rue Saint-Guillaume.

Sont donnés ensuite des renseignements sur les audiences des chambres, par exemple, la chambre d'accusation se réunit à huis clos à 11 heures les jeudi, vendredi, samedi. Le Greffe de la cour est ouvert de 9 h. à 16 h. : A ce greffe sont déposés les minutes et registres du Parlement de Rennes, des Présidial et Sénéchaussée de Rennes, des Juridictions seigneuriales, existant autrefois, des Tribunaux de district d'Ille-et-Vilaine, et des anciens notaires. Le greffier en chef, M. Bouetel, habite au 13 rue des Foulons et il est assisté par six commis-greffiers.

Suit la liste des dix-sept avoués près la cour et des quatre huissiers-audienciers.

Tribunal civil de Rennes

Deux chambres, audience tous les jours. Le Président Jouaust habite 6 ruelle Saint-Martin ; le juge d'instruction Vanier au 1 place Saint-Georges ; le procureur impérial A. Malherbe au 3 Vau saint-Germain. Cinq juges et suppléants sont nommés ainsi que les substituts et le personnel du greffe. Suit la composition des chambres... la liste des dix avoués et des quatre huissiers-audienciers. Parmi les précisions sur les audiences, apparaît une audience des criées le mercredi à 13 heures. Chambre de Discipline dont est président M. Foucqueron avec Delannoy comme syndic.

Tribunaux de paix de l'arrondissement de Rennes

Les trib. de paix et de simple police de Rennes siègent à la halle aux toiles à 10 heures.. Les jours de la semaine sont répartis entre quatre arrondissements selon les diverses communes (voisines) et les quatre cantons de Rennes. Par exemple, le mardi sont concernés Acigné, Cesson, Chantepie, Vern, et Rennes sud-est, soit de ce point de vue le Rennes 2e Arr. sud-est.

Tableau de l'ordre des avocats : 54 sans compter les avocats faisant leur stage. Suivent les membres du conseil de discipline... Puis les huissiers de l'arrondissement... Idem pour les notaires... page 124...

Comissaires-priseurs de Rennes : trois ; la salle de vente se trouve place Saint-Germain.

Tribunal de Saint-Malo ... Etc.

Prisons civiles : cette petite section s'ouvre en fait page 82 et comporte deux sous-sections.

  • la commission de surveillance de la Maison centrale de détention réunissant les plus hautes personnalités. Ladite Maison centrale est au 3 rue Saint-Hélier selon l'adresse de son directeur Hédou.
  • la commission de surveillance de la Maison d'arrêt.

Commune de Rennes

La présentation de la commune commence page 177 par celle du maire, M. De Moncuit, ses trois adjoints et 46 conseillers ; puis par les bureaux de la mairie : expéditions ; comptabilité ; passeports ; contributions ; logements militaires ; actes civils. Le secrétaire-général est l'avocat Th. Le Testu. L'architecte de la ville est Monsieur Boullé qui habite 3 quai de Nemours ; le conducteur des travaux, M. Thorigné, au 11 rue des Dames. Le trompette est Monsieur Lemaître, 18 rue Saint-Georges.

Éclairage au gaz (usine, levée des Incurables : Génin, gérant ; Duris, dir. - Il est établi un poste des allum. près du poste de la mairie. - Il y a aussi un préposé à l'éclairage à l'huile, M. Gourdou-Moro, au 28 rue Nantaise.

Police  : bureau unique, à l'Hôtel-de-Ville, au rez-de chaussée, rue Volvire. Ouvert jour et nuit. Il y a un secrétaire et un commissaire dans chacun des trois arrondissements (de police). On compte quinze agents de police, trois gardes champêtres. Cinq maîtres-nageurs sont cités dont trois Girot, père et fils. (Dépôt de boîtes de secours. Aux hospices Saint-Méen et Saint-Yves, et aux bureaux d'octroi.).

Pompes à feu avec comme garde-magasin, M. Brilhu, rue de l'Horloge : Il y a jour et nuit un pompier de planton près le poste de la garde nationale.... Neuf pompiers sont ensuite cités.

Hospices civils

Rubrique commençant par les personnalités de tutelle...

Hôtel-Dieu (Saint-Yves : Pour les indigents malades. Il est desservi pas les religieuses de Saint-Augustin...

Hospice général : rue de Paris et au 2 place Saint-Melaine - Destiné aux infirmes de tout âges, aux vieillards et aux orphelins, desservi par les dames de Saint-Thomas.... Sept cités avec leur fonction... (page 179).

Hospice des Incurables : une supérieure, deux médecins, un aumônier.

Asile départementale d'aliénés : un directeur, un receveur-économe et deux employés.

Assistance

Ce titre est seulement introduit ici par clarté.

Salle d'accouchement : Tenue par Mlle Poligné, sage-femme, place Sainte-Anne, 25, où sont reçues gratuitement les filles-mères pauvres de la ville et du département..

Bureau de bienfaisance : Secours à domicile aux malades et indigents. Présidé par le maire...

'Caisse d'épargne : Dimanche de 8 à 10 heures. Bureau, entresol de l'Hôtel-de-Ville, par l'escalier de la Bibliothèque, rue de l'Horloge, 9.. Aussi présidée par le maire...

Société municipale de secours mutuels : Secours en argent, soins du médecin et médicaments. Les femmes et les hommes y sont admis au moyen d'une cotisation annuelle peu élevée qui varie suivant l'âge.. Toujours présidée par le maire...

Charité maternelle : Secours aux pauvres femmes en couche et pour l'allaitement de leurs enfants.. Dirigé et administré par des femmes... Toute réclamante doit, dans l'avant-dernier mois de sa grossesse, s'adresser à l'une des dames agrées de sa paroisse..

Crèche de Saint-Aubin (rue Saint Malo) : La crèche reçoit les enfants âgés de moins de deux ans, appartenant à des parents pauvres et honnêtes. Elle leur donne tous les soins nécessaires durant les heures de travail. La rétribution à payer par les mères est de 10 c. par enfant et par jour..

Salles d'asile : rue Saint-Malo et murs Champ-Dolent, 12 - Sous la direction des Soeurs de la Providence. S'adresser d'abord à l'un des médecins de l'oeuvre, puis au curé de la paroisse de l'enfant..

Maison d'asile (de Jeanne Jugan) : Pour les vieillards infirmes, à la Pilletière, route de Paris. Trois aumôniers.

Association de la Miséricorde : Bureau de charité de la paroisse Toussaint - cotisation annuelle de 12 fr. - Ecole, ouvroir et assistance de toute nature. Présidée par le curé de Toussaint.

Garde des malades : Maison des soeurs de l'Espérance, faubourg de Fougères.

Société de Saint-Vincent-de-Paul avec un conseil particulier et trois conférences : la visite des familles pauvres, le patronage des jeunes apprentis sous la direction de M. l'Abbé Bourdon ; l'oeuvre des militaires et celle de la marmite des pauvres. On peut se procurer des bons de soupe chez le trésorier du conseil et chez les Soeurs de Saint-Vincent-de-Paul, rue du Griffon..

Oeuvre Saint-François-Xavier : Société de secours mutuel pour les ouvriers de la ville de Rennes - La cotisation des membres associés est de 75 c. par mois ; celle des membres bienfaiteurs, au moins 9 fr. par an..

Oeuvre des Orphelins : Faubourg de Fougères, près l'Institution Saint-Vincent, sous le patronage de Mgr. l'évêque., dirigé par les Soeurs de la Charité. Les personnes charitables sont priés de visiter cette maison et de se souvenir que ses besoins sont très grands..

Octroi

Le bureau central est ouvert tous les jours au 3 rue Salle-Verte. La liste des dix receveurs recense par là les bureaux d'octroi : Bureau de Fougères, de Saint-Malo, de Saint-Hélier, de la Boucherie, du Mail, de Redon, de Brest, de Nantes, de Paris, d'Antrain, de Châtillon. Suivent les noms des préposés surveillants.

Pesage, mesurage et jaugeage publics dont le bureau principal est établi à la halle aux toiles.

Les pages 185 et 186 présentent un tableau Tarif de l'octroi. Par exemple, 5,50 francs par vache ou 4 centimes par kilogramme de viande ou encore 3,20 francs l'hectolitre de bière forte contre 70 centimes celui de petite bière... Tableau suivi de deux pages de précisions, comme Les cochons de lait ne sont pas assujettis aux droits, de même que le dégras et l'huile de poisson destinés à la fabrication des cuir. La moitié environ concerne le bois sous ces différentes formes, des fagots et hanoches (rondins) au voliges... Cette rubrique se termine par : Il sera perçu un décime par franc en sus de toutes les taxes principales et additionnelles comprises au tarif ci-annexé, à l'exception toutefois, de celle des vins, de l'alcool et des boeufs. Le produit des taxes additionnelles et du décime par franc devra être exclusivement affecté au remboursement des emprunts que la ville a été autorisée à contracter..

Tarif des encaveurs de Rennes (Art. 714 du code de police)... une demi-page.

Culture

Titre ajouté ici pour la clarté.

Bibliothèque au 9 rue de l'Horloge, dans l'ancien Présidial : Ouverte tous les jours (excepté le jeudi et le dim.)... Les étrangers et les personnes qui ont besoin de faire des recherches y sont admises sans distinction de jours..

Musée de géologie : Fondé en 1853, ce musée est le premier établi en France, il a pour but... il offrira en outre une série comparée des matières utiles à l'industrie et à l'agriculture..

Musée de Peinture et de Sculpture : Local provisoire près l'église Toussaint ouvert le jeudi de 11 h. à 15 h. Le conservateur, M. Paillard, habite au 6 rue Leperdit. Mention des horaires de l'école municipale de peinture, sculpture, dessin ; et de ses professeurs (Jourjon et Briand).

Jardin des Plantes et école d'horticulture : (Six boursiers sont entretenus par la ville.)

Théâtre (5e arrondissement) : cinq personnes citées...

Société musicale présidée par le maire : Quatre concerts par abonnement, 8 fr. par an..

Société des courses présidé par le préfet et le maire : cotisation de 25 francs par an.

Cercles littéraires

Société archéologique d'Ille-et-Vilaine : Le Gall, président...

Société des architectes : Langlois, président...

Association bretonne (agriculture et archéologie) : la classe d'archéologie publie un bulletin..

Journaux de Rennes

  • L'Auxiliaire Breton, rue Nationale (dimanche, mercredi, vendredi) : 30 francs par an...
  • Le Progrès, 2 rue Saint-François (mardi, jeudi, samedi) : 24 francs par an...
  • Journal de Rennes, Champ-Jacquet (mardi, jeudi, samedi) : 30 francs par an...
  • Le Petit Courrier de la Bretagne, (vendredi) : 7 francs par an (même bureau.
  • Journal d'agriculture pratique, Chevalier de la Teillais : 5 francs par an.
  • Journal ou recueil des arrêts de la Cour impériale de Rennes, par M. Cammartin et M. Vannier.
  • Jurisprudence de la Cour et des Tribunaux de la Cour impériale de Rennes, par L. Hamon et Bouinais.

Économie

Titre ajouté...

Tribunal de commerce (Au palais de Justice, salle basse côté est, merc. vend. à midi 1/2, en sept. et oct. vend. seulem.). Présidé par Le Tarouilly, fabricant de cire ; onze personnes citées...

Chambre des Arts et Manufactures, même président...

Liste dressée par le Préfet de soixante-seize notables commerçans, électeurs du tribunal de commerce de Rennes, ayant plus de cinq ans d'exercice de commerce...

Succursale de la Banque de France, 19 rue de la Visitation...

Banquiers :

Crédit foncier de France : Galzain, ancien préfet, bureaux au 4 rue Royale - On sait que le crédit foncier a pour objet de fournir aux propriétaires d'immeubles qui veulent emprunter sur hypothèque, la possibilité de se libérer au moyen d'annuités à longs termes..

Messageries de Rennes

  • Messageries Impériales, Hôtel de France, rue de la Monnaie... détail des destinations...
  • Messageries Générales, Hôtel des Nétumières, rue de la Monnaie... détail des destinations...
  • Messageries des Maîtres de poste, Hôtel de France, rue de la Monnaie : quatre départs pour Nantes et un pour Saint-Malo.
  • Messageries Bertin Frères, place de la Mairie : Paris par Angers en 19 heures et Saint-Malo.
  • Messageries, Hôtel du Commerce, rue de Bordeaux...
  • Messageries (Divers bureaux) : liste de quinze destinations en Ille-et-Vilaine avec l'adresse à Rennes comme Janzé ; Garnier ; Hôtel Pâris.

Roulages

Imprimeurs et libraires

  • Imprimeurs-typographes : quatre cités.
  • Imprimeurs-lithographes : trois cités.
  • Imprimeur en taille douce : un.
  • Libraires : neuf dont quatre rue Nationale.
  • Cabinets de lecture :

- Fin de la présentation de la commune -

Liste d'adresses classées par rues et numéros

...avec indication de la paroisse et du canton de justice de paix [division expliquée en note de bas de page], de chaque rangée de maisons. L'éditeur fait, cette année, un nouvel essai en substituant à la liste classée par professions, celle classée par rues....

Le détail des rues est précédé d'un petit tableau Changements de noms de quelques rues, vingt rues en fait...

L'ordre dans le volume est alphabétique et l'indication du "canton" précède celle de la paroisse. La page est précisée dans les quatre listes suivantes, une par canton (certaines rues étant la frontière de cantons).

L'origine des données n'est pas indiquée. Par ailleurs, rien ne permet de déduire le nombre de rues qui, faute d'importance, auraient été passées sous silence : les cas seraient peu nombreux le dénombrement qui suit donnant le nombre de 143 à comparer à celui de 160 correspondant au recensement de 1831.

Les listes suivantes, en 1862 notamment, ne précisent plus la paroisse ni le canton.

Nord-Ouest : 63 rues

NB : Cette section comme celle du Sud-Est comporte des côtés de rue relevant des autres "cantons".

Nord-Est : 38 rues

Sud-Est : 22 rues

Sud-Ouest : 20 rues

Suit page 256 la section : Adresses de Rennes par Noms de famille - Les noms de MM. les Commerçants se trouvent dans la liste précédente.