Rennes sous couvre-feu

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

Précédents historiques

Durant l'occupation allemande [1] lors de la seconde guerre mondiale, Rennes connut l'imposition du couvre-feu de 1940 à 1944[2] (voir également Chronologie de l'Occupation à Rennes)

Depuis la loi de 1955[3] qui permet d’instaurer l’état d’urgence, le recours au couvre-feu en France reste rare[4].

Rennes sous couvre-feu en période de pandémie de coronavirus

Premier couvre feu d'automne 2020

Le jeudi 22 octobre 2020 le premier ministre Jean Castex a dévoilé un liste des 38 départements[5] sous couvre-feu pour une période de 6 semaines, de 21h à 6h du matin dans le cadre de la pandémie COVID-19. Cette mesure intervenant à la suite d'une période de confinement de 55 jours au printemps 2020 (voir Rennes en confinement) et de déconfinement.

Durant cette période de couvre-feu les bars et lieux de loisirs sont contraints à un obligation de fermeture totale.


« Vendredi 23 octobre, au lendemain de l'annonce d'un couvre-feu dans le département d'Ille-et-Vilaine, la préfète de la région Bretagne, Michèle Kirry a annoncé une série de mesures restrictives destinées à ralentir la circulation du Covid-19 dans le département. »


Origine : France 3 Régionslicence

Pour Rennes, les statistiques concernant la pandémie sont à la veille du couvre-feu :

  • Taux d'incidence : 159/100 000 pers. (seuil d'alerte max à 250/100 000 pers. décrété pour la France).
  • Taux d'occupation des lits en réanimation : 19% (seuil d'alerte max à 30%).


« le seuil du taux d’incidence a été abaissé de 250 à 150 cas pour 100 000 habitants, rapporte Michèle Kirry, la préfète d’Ille-et-Vilaine, pour casser la chaîne de propagation. (Le département breton accuse en effet 191 cas pour 100 000 habitants en Ille-et-Vilaine.) »


Origine : Ouest-Francelicence


  • Lundi 26 octobre

Pour ce premier week-end sous couvre-feu, les gendarmes d’Ille-et-Vilaine dressent un premier bilan plutôt calme. En revanche, d’autres signalements pour violences intrafamiliales et tapages nocturnes ont augmenté. Autre hausse : les signalements pour tapages nocturnes. Les noctambules qui ne se retrouvent plus autour d’un verre, le font désormais dans les appartements.[6]

Le 28 octobre 2020 à 20h, le président de le république Française, Emmanuel Macron prononce une discours[7] dans lequel il décrit les nouvelles mesures nationales face à la pandémie de COVID-19, suite à deux conseils de défense (27 et 28 octobre 2020)[8]. Le second confinement nationale est déclaré avec effet au vendredi 30 octobre à 00h01, avec des adaptations pour les seuls départements et territoires d’outre-mer.[9]

Second couvre-feu hiver 2021

Le 14 janvier 2021, le Premier ministre Jean Castex a annoncé l’avancée du couvre-feu de 20h00 à 18h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier 2021 pour une durée minimum de 15 jours[10]

Situation sanitaire

Pendant le couvre-feu de 2020

Selon les données mise à disposition par l'État français[11] , L'Ille-et-Vilaine compte entre 14200 et 23400 habitant⋅e⋅s par lit de réanimation disponible.

Lors de la première vague COVID-19, le CHU de Rennes avait annoncé[12]48 lits en réanimation, pour un ensemble de 1831 lits et places de soins[13]. Au recensement 2017, Rennes comptait 216 815 habitant⋅e⋅s, et La métropole de Rennes 447 429 habitant⋅e⋅s.

La ville de Rennes dispose de quatre établissements publics formant le Centre hospitalier universitaire (CHU) : l'Hôpital Pontchaillou, l'Hôpital Sud, La Tauvrais et le Centre de soins dentaires. Ce CHU était le plus gros employeur de Rennes avec 8 305 salariés en 2014[14]

Début octobre 2020, le nombre de mort⋅e⋅s en France dépasse les 32 000 en France pour les cas de COVID-19.


« Entre le 1ᵉʳ mai et le 5 octobre 2020, 247 613 décès sont enregistrés en France à la date du 16 octobre, soit 1 % de plus qu’en 2019 et 2 % de plus qu’en 2018. »


Origine : INSEE • 16 novembre 2020licence

Au 26 octobre 2020, 320 personnes seraient décédées de la COVID-19 à l’hôpital et 145 en Ehpad[15] en Bretagne[16] (310 décès au 21 octobre 2020[17])

Chiffres de la situation sanitaire en Bretagne au 24 octobre 2020 https://www.cascoronavirus.fr/stats/france/region/bretagne
Chiffres de la situation sanitaire en Ille-et-Vilaine au 24 octobre 2020 https://www.cascoronavirus.fr/stats/france/departement/ille-et-vilaine


Pendant le couvre-feu 2021

  • A partir du lundi 25 janvier, les étudiant·es peuvent se faire dépister sur 4 campus (Campus de Beaulieu Campus de Villejean Campus de Ker-Lann Campus du Centre)[18]
  • le 28 janvier 2021 : Sommeil difficile, fatigue, humeur jouant le yo-yo, irritabilité, démotivation, anxiété… Les impacts réels de la crise du Covid-19 sur notre santé mentale selon le Dr David Travers, psychiatre au CHU de Rennes. [19]
  • le 06 février 2021 : Les chiffres le démontrent, la situation sanitaire liée au coronavirus ne s'améliore pas en Bretagne, principalement en Ille-et-Vilaine et surtout sur Rennes Métropole. Une situation fort inquiétante pour le professeur Matthieu Revest, spécialiste des maladies infectieuses au CHU de Rennes.[20]
  • le 06 février 2021 : Près de six personnes sont décédées du Covid-19 chaque jour en moyenne entre fin janvier et début février, dans les hôpitaux d’Ille-et-Vilaine. Une mortalité jamais atteinte dans le département depuis le début de l’épidémie l’an dernier. Pour cette première semaine de février, environ 370 personnes étaient hospitalisées à cause du coronavirus. Là encore, c’est du jamais vu depuis le printemps 2020. [21]
  • le 08 février 2021 : A Rennes, le lycée Victor et Hélène Basch a fermé ce lundi ses 11 classes de terminale après la confirmation d'un cas de variant anglais de la Covid-19. 350 élèves ont été placés à l’isolement jusqu’à la fin de la semaine, indique le Rectorat.[22]

Situation politique

Pendant le couvre-feu 2020

Les élections municipales françaises de 2020 procédant au renouvellement des conseils municipaux des communes françaises et des conseils communautaires des intercommunalités.

Le premier tour se tient de façon controversée le 15 mars 2020, en pleine pandémie de maladie à coronavirus (Covid-19). En raison de celle-ci, le second tour, initialement prévu le 22 mars, est d'abord reporté sine die, puis au 28 juin suivant.

Nathalie Appéré, tête de la liste du Parti Socialiste est élue pour un second mandat de Maire de Rennes au 28 juin 2020, faisant suite à son premier mandat débuté le 4 avril 2014. Le 9 juillet 2020, Nathalie Appéré se présente à la présidence de l'intercommunalité. Seule candidate, elle est élue Présidente de Rennes Métropole par 78 voix favorables sur 111 conseillers présents Précédemment, en 2001, elle fut élue sur la liste conduite par Edmond Hervé à Rennes, puis elle se verra confier le poste d'adjointe au maire à la vie associative. Directrice de la campagne municipale de Daniel Delaveau en 2008, elle sera par la suite première adjointe au maire à la solidarité et vice-présidente de Rennes Métropole chargée de la cohésion sociale.

Michèle Kirry est nommée préfète de la région Bretagne en Conseil des ministres (LReM), le 30 octobre 2018[23], et prend ses fonctions en novembre. En tant que préfète de cette région, elle est également préfète de la zone de défense et de sécurité Ouest, ainsi que du département d'Ille-et-Vilaine.


« À Rennes, le couvre-feu met sous pression le « tandem » maire - préfète »


Origine : Le Télégramme • 23 octobre 2020licence


« C’est plus qu’un couvre-feu : c’est un reconfinement un peu partiel, compatible avec la vie sociale et économique certes, mais celle-ci est quand même réduite. [...]Les maires sentent que ça commence à être dur sur le plan humain[...] On voit les conflits de voisinage qui explosent. Le rôle des maires va aussi consister à maintenir la cohésion sociale. »


Origine : Pierre Breteau, maire Modem de Saint-Grégoire et président de l’association des maires d’Ille-et-Vilaine cité dans Ouest-France • 23 octobre 2020licence

Pendant le couvre-feu 2021

Situation économique

Pendant le couvre-feu 2020

« Pour faire face à la crise covid-19 et à ses conséquences économiques et sociales, le bureau de Rennes Métropole réuni jeudi 14 mai a voté à l'unanimité un plan d'urgence de plus de 6,5 millions d'euros pour venir en aide aux entreprises et aux commerces du territoire. »


Origine : Rennes Métropole • 15 Mai 2020licence

En septembre 2020, la situation économique face aux mesures prises face à la pandémie de COVID-19 inquiétait déjà. Vécus et ressentis se retrouvaient dans l'expression « Fermeture des bars à 22 h : « Un nouveau confinement économique », pour des professionnels[24]


Immobilier

Les prix de l'immobilier au m², achat ou location, poursuivent leur augmentation à Rennes durant l'année 2020 :

  • entre 3 300 euros[25] et 4 300 euros[26] au m² pour l'achat, une augmentation de plus de 8% sur 1 an
  • entre 11,70 euros (pour une maison) et 13,80 euros (pour un appartement) le m² pour la location

Pendant le couvre-feu 2021

  • Avec plus de 3 millions de nuitées et 2,3 millions de visiteurs, l’Ille-et-Vilaine s’affichait comme la 21e destination touristique française en 2019. Près de 14 000 emplois sont liés au tourisme. Partout, ces chiffres ont été revus à la baisse en 2020, en raison du coronavirus. Dans le département, les demandes auprès des offices de tourisme ont chuté de 39 %.[27]
  • le malheur des uns, blabla... Tôt ce vendredi 5 février 2021, il y avait près de 3 km de bouchons pour accéder au dépôt d’Atlantique Boissons, près de Rennes (Ille-et-Vilaine). Et pour cause, le grossiste bradait 100 000 bouteilles de softs et d’alcool à des prix cassés. De quoi susciter l’intérêt de centaines de personnes.[28]

Situation sociale

Pendant le couvre-feu 2021

Les personnes « à la rue »

Le 19 octobre 2020 un appel à «volontaires solidaires »[29] à Rennes est lancé via le site internet de la Fabrique Citoyenne visant à encourager des personnes majeur⋅e⋅s à s'inscrire pour des tâches telles que :

  • porter des colis,
  • appeler ou visiter des personnes isolées
  • aider à la logistique

Le 27 octobre 2020, David Travers, adjoint à la maire chargé de la solidarité à la Ville de Rennes, communique via le journal Ouest-France[30] en expliquant les engagements et actions prise par la Mairie en collaboration avec des associations comme France Bénévolat 35, Cœurs résistants (le village alimentaire). À Rennes, la situation des personnes dites « migrantes » est précaire et difficile depuis de longs mois[31]

Les étudiant⋅e⋅s

Rennes compte « 70.000 étudiants soit 20,5% de la population, une augmentation de 21% du nombre d’étudiants entre 2009 et 2019 »[32].


« Patricia Legris, Vice-présidente à l’université Rennes 2 en charge de la santé, de la solidarité et de l’accompagnement social des étudiants et Valérie Casin, médecin et directrice du service de santé des étudiants interuniversités de Rennes, constatent déjà les conséquences de la crise sanitaire et économique sur les étudiants, un mois après la rentrée. »


Origine : Ouest-France • 26 octobre 2020licence

Plusieurs témoignages de conditions, « difficile de ne pas décrocher » avec des cours en intégralité en ligne[33], et de pauvreté, solitude, incertitude[34], sont recueillis par voix de presse.

L'épicerie associative étudiante gratuite de l'université Rennes 2 a ré-ouvert en octobre 2020[35]

Le 30 octobre 2020, au lendemain de l'annonce présidentielle d'un nouveau confinement face à l'épidémie COVID-19, l'Université de Rennes 1 suspend les travaux pratiques, les épreuves d'évaluation et la présences des étudiant⋅e⋅s sur le campus − hors doctorant⋅e⋅s. Seules les activités en distanciel sont autorisées[36]

Pendant le couvre-feu 2021

Manifestations

Pendant le couvre-feu 2020

Les bars

Des propriétaires de bars au 23 octobre à 11 h se rassemblent devant la préfecture d'Ille-et-Vilaine pour manifester « avec un concert de casseroles pour la préfète »[37].

Pendant le couvre-feu 2021

  • Face aux menaces de sanctions pénales et financières, les comités de soutien aux organisateurs de la rave party de Lieuron ont décidé d’annuler la manifestation prévue samedi 09 janvier à Rennes.[38]
  • Soutien aux free parties : le 16 janvier, plusieurs rassemblements se faisaient sur la place de Gaulle. Dont un rassemblement de soutien à l'organisation de free party. Un mur de son a été mis en place, mais à 18h, les manifestants sont partis dans le calme[39].
  • Ce samedi 30 janvier 2021, quatre manifestations sont autorisées par la préfecture d’Ille-et-Vilaine et elles se dérouleront sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, à Rennes, à partir de 11 h.
    • La première manifestation, de 11 h à 12 h 30, lancée par la CGT, FO, FSU et Solidaire 35 entend de nouveau dénoncer le projet de la loi « Sécurité globale ».
    • De 13 h 30 à 17 h 30, c’est le collectif Anonymous for the voiceless, défendant les droits des animaux, dans une perspective antispéciste et abolitionniste », ​qui battra le pavé.
    • Au même moment et au même endroit, manifesteront aussi, de 14 h à 16 h, le collectif La Manif pour tous et, de 14 h 30 à 16 h 30, le mouvement Les Patriotes !
    • En revanche, un appel à contre-manifestation a été lancé pour contrer La Manif pour tous. Ce rassemblement n’a pas été autorisé par la préfecture. La préfecture a également interdit l’utilisation d’équipements de sound systems sur l’esplanade de Gaulle et dans un très large périmètre comprenant tout le centre-ville de Rennes.
  • Rassemblement du Collectif CRBMU 35 : le mercredi 10 février, le Collectif CRBMU 35 a participé à un rassemblement informel place de la Mairie à 15h. Avec une intervention immédiate de la police avec contraventions pour "participation à une manifestation interdite" et pour "non-respect des règles de distanciation sociale".[40]
  • Le 08 février 2021, une centaine de lycéen·nes de Jean Macé est en grève ce matin pour protester contre la reprise à 100% en présentiel sans moyens.

Notes et références

  1. Rennes sous l'occupation‎
  2. Occupation de la ville de Rennes http://www.histoire-en-questions.fr/reportage/rennes/occupation.html
  3. Loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000695350/2020-10-26/
  4. Historique du recours au couvre-feu en France, INA.fr, octobre 2020
  5. Covid-19. Le passage de Rennes et l’Ille-et-Vilaine sous couvre-feu confirmé par Jean Castex Ouest France, 22 octobre 200
  6. Ouest-France « Couvre-feu en Ille-et-Vilaine : un premier week-end « calme » pour les gendarmes » 25/10/2020
  7. Confinement : Que retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron sur le coronavirus ? 20 Minutes
  8. conseil de défense à l'Elysée, nouvelles restrictions possibles dès ce week-end France Info
  9. Adresse aux Français sur le site internet de l'Élysée
  10. [[Info Coranavirus, Gouv.fr]
  11. Répartition des lits de réanimation par département. Ce jeu de données a été publié le 5 mai 2020 et mis à jour le 5 mai 2020 à l'initiative et sous la responsabilité de François BELLAIS
  12. Coronavirus : des opérations reportées, 48 lits en réanimation, le CHU de Rennes en ordre de bataille France 3 Bretagne, 14/03/2020
  13. Fédération Hospitalière de soin : Centre hospitalier universitaire de Rennes (Rennes)
  14. CHU de Rennes CHIFFRES CLÉS 2014
  15. https://www.covinfo.fr/region/bretagne
  16. https://www.covinfo.fr/france
  17. Covid-19 en Bretagne : 1015 cas positifs et cinq décès supplémentaires en 48h Actu.fr, 21/10/2020
  18. https://www.univ-rennes.fr/depistage-covid19/
  19. https://rennes.maville.com/actu/actudet_-sante.-la-crise-du-covid-19-et-le-confinement-entrainent-surtout-des-troubles-d-adaptation-_fil-4473461_actu.Htm
  20. https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/rennes/covid-19-les-mois-de-fevrier-et-mars-vont-etre-tres-difficiles-les-inquietudes-de-l-infectiologue-matthieu-revest-1944454.htm
  21. https://www.ouest-france.fr/bretagne/ille-et-vilaine/covid-19-en-ille-et-vilaine-les-deces-et-hospitalisations-n-ont-jamais-ete-aussi-nombreux-7145574
  22. https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/covid-19-un-lycee-rennais-place-ses-11-classes-de-terminale-a-l-isolement-apres-un-cas-de-variant-anglais-1946875.html?
  23. Compte rendu du conseil des ministres du 30 octobre 2018 https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2018-10-30/mesures-d-ordre-individuel
  24. Le président de l’Umih en Ille-et-Vilaine s’inquiète de la fermeture avancée des bars à 22 h à Rennes. Conséquence du classement de la ville, mercredi 23 septembre 2020, en zone d’alerte renforcée. « Ça va être difficile : beaucoup d’entreprises risquent de mettre la clé sous la porte ». Ouest-France, 24/09/2020
  25. Prix au m² à Rennes, Crédit Foncier
  26. Évolution des prix au m² à Rennes, ouestfrance-immo.com
  27. https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/ille-et-vilaine-avec-le-covid-19-le-moral-est-mis-a-l-epreuve-pour-le-tourisme-7143798
  28. https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/video-a-rennes-3-km-de-bouchons-pour-100-000-bouteilles-bradees-7143975
  29. Les volontaires solidaires de Rennes
  30. Couvre-feu à Rennes. Auprès des personnes à la rue, la Ville « vigilante », Ouest-France 27/10/2020
  31. VIDÉO. À Rennes, une centaine de migrants quitte l’immeuble d’Estrémadure Ouest-France, 30/08/2019
  32. le classement de Rennes dans le Classement des villes étudiantes 2020-2021, L'étudiant.fr
  33. Covid-19. Étudiant, il témoigne : « difficile de ne pas décrocher » avec des cours 100 % en ligne, Ouest-France
  34. Covid-19. /Pauvreté, solitude, incertitude… Ils racontent leur mal-être étudiant Ouest-France 26/10/2020
  35. 20 ans, ces étudiants aident leurs camarades : « Certains pleurent, c’est fort émotionnellement », Ouest-France, 26/10/2020
  36. [Covid19 Foires aux questions / Frequently-Asked Questions], site de l'Université Rennes 1. Archive
  37. « Couvre-feu à Rennes. Patrons de bars et de restaurants : concert de casseroles devant la préfecture » Ouest-France, 23/10/2020
  38. https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-la-manif-de-soutien-a-la-rave-party-de-samedi-est-annulee-par-ses-organisateurs-7112033
  39. « 18 h, l’heure du couvre-feu : la manifestation est terminée » Ouest-France, 16/01/2021
  40. « Exister dans l’espace public rennais n’est plus possible » Expansive Info, 12/02/2021