Roger Blond

De WikiRennes

Couverture du livre de Roger Blond : le n° 10 rue des Dames

Roger Blond est un dessinateur rennais connu pour son ouvrage publié en 1971 Rennes du temps passé[1], préfacé par le maire, Henri Fréville. Il y réunit 71 dessins à la plume complétés de textes calligraphiés présentant les principales rues et lieux de Rennes dans les siècles passés, sa principale source d'information étant l'ouvrage de Paul Banéat. Ses dessins sont réalisés à partir de vues réelles ou de documents anciens, dans ce cas il peut s'agir de bâtiments ou sites disparus. Un dessin représente, par exemple, le carrefour Jouaust en bas de la place des Lices et l'église Saint-Etienne en arrière-plan.

L'introduction qu'il a écrite pour présenter l'ouvrage apprend au lecteur que son but était selon ses propres mots de "faire connaître à mes élèves de l'École de Dessin et Peinture des Enfants du Personnel des P.T.T. [2] que j'ai eu l'honneur de créer le 21 mai 1964 ce que notre bonne ville renferme encore de nos jours comme valeurs artistiques". En effet, son goût du dessin et du passé de la ville étaient des loisirs et passions qui s'accordaient avec son métier de facteur distribuant quotidiennement le courrier dans la ville qu'il aimait tant, non sans un nostalgie certaine accrue par l'envahissement du Rennes d'alors par l'automobile. Une seconde préface signée du directeur de l'école, M. Louin, rappelle qu'il a fréquenté l'école de la Rue Vaneau, y montrant des signes certains du talent qu'il épanouira par la suite.

Outre ceux publiés dans son ouvrage, Roger Blond a réalisé par la suite un grand nombre de dessins sur des bâtiments et lieux de la région de Rennes ou du département. Ne se déplaçant pas lui-même en voiture, il se faisait conduire sur les lieux qu'on lui demandait de croquer.

Au cours de sa retraite, il en a fait don, après une réception officielle et une brève exposition, à la bibliothèque municipale en prohibant toute utilisation commerciale, faisant une exception pour l'Association Parchemin dont il appréciait le travail de valorisation des archives et qui a utilisé quelques-uns de ces dessins pour illustrer certains de ces volumes de références dans les années 1990. Un second ouvrage mettant cette fois en avant des notables rennais en regard de leurs demeures reste manuscrit.

En 2000, les Archives municipales de Rennes ont édité une dizaine de dessins en cartes postales. Roger Blond est décédé vers 2008.

Quelques exemples hors de Rennes

  • Château de Haute-Forêt à Bréal-sous-Montfort.
  • Maison du Prince Noir à Dinard.
  • Place et halle de Combourg.
  • Moulin à vent de Mont-Dol.
  • Église Saint-Hélier de Rennes.
  • Maison natale de Jeanne Jugan.
  • Colombier La Perruche à Mordelles.
  • Maison de la Guillotière à Dol.
  • Fort National à Saint-Malo.
  • Abbaye du Tronchet.
  • Château de la Motte ou de Saint-Brice en Coglès.

Notes et références

  1. 180 pages, Éditions de la Cité (Brest), imprimerie Oberthur (Rennes) - 1971
  2. P.T.T., c'est-à-dire Poste Télégrammes et Télécommunication, le nom du ministère de l'époque.