Rue Baudri de Bourgueil

De WikiRennes

La Rue Baudri de Bourgueil est située dans le quartier 7 : Francisco Ferrer - Landry - Poterie et prend son origine et sa fin sur la rue Michel Gérard, respectivement au nord et au sud-est. Cette voie a été dénommée par délibération du conseil municipal de Rennes le 16 juin 1984. Elle rappelle :

Baudri de Bourgueil

( 1046 (?) Meung-sur-Loire, diocèse d’Orléans - 5 janvier 1130, Saint-Samson-sur-Risle, dans l’archevêché de Rouen)

Baudri (ou Baudry, Baldric, Balderic) de Bourgueil, après de brillantes études, commence sa vie monastique à Bourgueil, en Anjou, pour devenir abbé en 1089. Après avoir tenté en vain de devenir évêque d’Orléans, il est élu archevêque de Dol et le 25 Décembre 1107, il est consacré dans sa métropole bretonne par le prélat Gérard d’Angoulême.

Savant littérateur, il ne trouve la joie et le repos que dans le commerce des lettres. Baudry compose, entre autres choses, un Catalogue des Pontifes de Dol, une Chronique de l’Eglise de Dol ou Gestes des Pontifes de Dol, une Vie de Robert d’Arbrissel, un Poème sur la Conquête de l’Angleterre, etc.

Voyageur, il se rend plusieurs fois à Rome. Il assiste à presque tous les conciles de son temps et en tient lui-même à Dol en 1128, en présence de l’évêque d’Angoulême, Gérard, et légat du Saint-Siège. Comme les Bretons sont difficiles à gouverner, il n’aime pas rester longtemps dans son diocèse. Il visite les paroisses de Basse-Bretagne qui dépendent de Dol. Il se rend aussi en Angleterre pour y étudier la régularité des monastères de ce pays, ainsi qu’en Normandie et principalement à Saint-Samson-sur-Risle, situé dans l’archevêché de Rouen où il se fixe.

C’est là qu’il décède à un âge avancé pour l’époque. Son corps est inhumé dans une abbaye voisine nommée Saint-Pierre-de-Préaux.[1]

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole