Rue René Brice

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La rue René Brice se situe dans le quartier Sud-Gare, elle relie la rue de Châtillon à la rue Alfred Lavanant. Le nom de cette voie lui a été donné par délibération du conseil municipal de la ville de Rennes le 11 décembre 1931.

René Brice de Ville

Avocat et homme politique

(23 juin 1839, Rennes - 26 août 1921, Paris)

René Brice, un avocat rennais dans la politique (de Wikimedia Commons)

Docteur en droit, René Joseph Brice de Ville fut d'abord avocat au barreau de Rennes. Il fut ensuite conseiller municipal de Rennes, représentant de l'Ille-et-Vilaine à l'Assemblée nationale de 1871 à 1876, député de Redon (Ille-et-Vilaine), de 1876 à 1889 et de 1893 à 1921, et adjoint au maire de Rennes. Il fut également secrétaire de la Chambre des députés[1].

Docteur en droit et avocat à Rennes, il est un opposant au Second Empire. En 1870, il est nommé sous-préfet de Redon par le Gouvernement de Défense nationale, il démissionne rapidement pour se présenter comme représentant à l'Assemblée nationale. Député d'Ille-et-Vilaine de 1871 à 1889 et de 1893 à 1921, il est aussi président du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine de 1897 à 1921. Ses électeurs lui reprochent de cumuler ses fonctions de député avec d'importantes fonctions dans des institutions financières et des sociétés privés. Il est en effet sous-gouverneur du Crédit foncier de France, administrateur des chemins de fer de l'Ouest, du Crédit foncier d'Algérie, de la Paternelle et du Crédit franco-canadien. D'abord à droite, il évolue rapidement vers le centre gauche.

Il épouse Antoinette Doucet, fille de Camille Doucet, secrétaire perpétuel de l'Académie française, et est le beau-père de Paul Deschanel, futur président de la République, par sa fille Germaine.

René Brice est né place Tronjolly à Rennes[2] et a habité le château du domaine de la Vallée à Cesson-Sévigné[3].

Sur la carte

Chargement de la carte...

Notes et références

Témoignage

« Je suis né Rue René Brice et, par nostalgie, ayant constaté qu'il y avait très peu d'informations sur cette rue, j'ai décidé de créer cette page.

Elle est ouverte à tous ceux qui veulent bien y apporter leur contribution, par des textes, des photos, du vécu...

Au nom de tous les anciens, actuels et futurs résidents du quartier, Merci. »

Filrou • 3 avril 2011licence