Rue de Gascogne

De WikiRennes

La rue de Gascogne est, dans la partie Ouest de Villejean, une rue en L qui, du square d'Anjou, part vers le nord, croisant l'avenue de Guyenne, puis s'oriente à l'ouest pour rejoindre la rue de Saintonge. Dans cette deuxième partie se situent le collège Montbarrot puis la crèche Pauline Kergomard.

Cette voie fut dénommée par délibération du Conseil municipal de la Ville de Rennes le 24 Avril 1967.

Origine de Gascogne [1]

Partie du Sud-Ouest de la France, délimitée au nord et à l’est par la Garonne, à l’ouest par l’océan et au sud par les Pyrénées, la Gascogne s’étend sur les départements du Gers, des Landes, des Hautes-Pyrénées et sur une partie des départements de la Gironde, du Lot-et-Garonne, du Tarn-et-Garonne et de la Haute-Garonne.

A la fin du IIe siècle, cette partie de la France, plus précisément de l’Aquitaine, était nommée Novempopulanie (ou territoire des 9 peuples). En 602, Novempopulanie, une des 17 provinces de la Gaule Romaine, devient Vasconia. Les différentes invasions vont mettre à mal l’Empire romain. Elle est occupée par les Wisigoths puis par Clovis.

Vasconia vient du nom d’une peuplade du sud Pyrénées, les Vascons remontés d’Espagne pour réoccuper presque toute l’Aquitaine jusqu’à Bordeaux, territoire qu’ils avaient occupé autrefois. Ils débaptisent l’ancienne colonie romaine pour lui donner le nom de Vasconie qui devient très vite Gascogne.

Ensuite la péninsule ibérique est aux trois-quarts conquise par les hordes arabes et en 720, elles franchissent les Pyrénées. En 732, elles seront arrêtées à Poitiers par Charles Martel et refoulées vers l’Espagne.

Pendant des années la région est sous la domination des Francs et subit différentes péripéties avant de devenir indépendante.

Ensuite la Gascogne redevient Duché d’Aquitaine puis en 1154 devient possession anglaise qui exporte les vins vers les îles britanniques.

En 1453, la Gascogne redevient française aux mains des maisons Armagnac, Albret et Foix-Béarn.

Bien qu’ayant disparu administrativement, l’identité gasconne perdure au travers de sa culture et de sa langue.

Sources : Encyclopédie Encarta, Encyclopédie Larousse, Histoire de la Gascogne

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole