Rue de Redon

De WikiRennes

La rue de Redon est une voie en périphérie sud-ouest du centre ville de Rennes dénommée par la délibération du conseil municipal du 5 décembre 1892 en complément de la désignation de Faubourg de Redon qui s'était construit aux abords de la route de Rennes à Redon, une des trois sous-préfectures d'Ille-et-Vilaine. Il ne faut cependant pas confondre la rue de Redon avec la "route de Redon", nom d'usage du boulevard Jean Mermoz qui aujourd'hui conduit à la D 177 vers Redon.

Étymologie[1]

Les historiens ne sont pas unanimes sur l'origine du nom de Redon. Pour les uns « Redon » vient des Redones ou Riedones, un des peuples celtes de la protohistoire qui occupait une partie de l'Armorique, correspondant à l'actuel département de l'Ille-et-Vilaine, dont Rennes en était la capitale et dont le nom vient de cette origine et qui veut dire « conducteurs de chars ou de chariots ». Redones aurait donc donné Redon.

Pour d'autres le nom de Redon tire son origine dans le nom d'un lieu-dit où Saint-Conwoïon fonda l'abbaye Saint-Sauveur en 832, et qui portait le nom de « Roton » qui vient du gaulois « Roto » qui signifie « gué » ou « passage ». La commune étant située à la confluence de la Vilaine et de l'Oust pouvait avoir un « passage à gué » pour traverser une des rivières.

Histoire de la rue

  • Créé à Rennes en 1949 suite à la politique de décentralisation, le Centre dramatique de l'Ouest, faute de locaux, s'entraîna d'abord dans la salle des mariages de l'hôtel de ville, puis dans la salle des fêtes du Palais Saint-Georges, avant de s'installer en 1952 au 8 de la rue de Redon dans un ancien entrepôt de papeterie acheté par la municipalité[2].

Sur la carte

Chargement de la carte...

Lien externe

Écouter la rubrique de Joël David sur France Bleu : https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/emission?content=3f2c9462-6edb-467d-afa0-9e808f7e0d28

Note et références

  1. A partir de la notice rédigée par Joël David, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole
  2. Les années 1950 en Ille-et-Vilaine, hors-série Ouest-France 2005, p. 24.