Rue de la Courrouze

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
La rue de la Courrouze en juin 2013 (côté Jean Mermoz) après la fête annuelle de rue, la circulation ayant été coupée au niveau de la rue Sirodot.
L'école Mauconseil.
Partie côté Mauconseil de la rue de la Courrouze en face de l'école et du jardin de l'école en juillet 2013.
Manoir de la Courrouze et son entrée Boulevard Jean Mermoz à une centaine de mètres à l'ouest de l'entrée de la rue de la Courrouze.
A l'angle de la rue Mauconseil, le jardin de l'école Mauconseil en novembre 2010.

La rue de la Courrouze est une petite rue du sud-ouest de Rennes à laquelle on accède principalement au sud par le boulevard Jean Mermoz. A l'extrémité opposée, elle aboutit à la rue Mauconseil qui tourne pour rejoindre le boulevard Georges Pompidou non loin de son carrefour avec l'extrémité du boulevard Jean Mermoz. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 31 décembre 1928. Elle tire son nom d'un ancien lieu-dit et le manoir du même nom, préservé lors du prolongement de la rue Claude Bernard en ouvrant le boulevard Pierre Mendès-France, est visible entre les arbres à l'angle de ce boulevard et du boulevard Jean Mermoz (en Saint-Jacques-de-la-Lande). Ce même lieu-dit relayé par cette rue a donné son nom au quartier de la Courrouze créé dans les années 2010 sur d'anciens terrains militaires à une centaine de mètres au nord-ouest de la rue.

Cette petite rue était très fréquentée quand les automobilistes pouvaient passer sur le pont sur les voies ferrées longeant la rue Jules Verne et transformé en passerelle piéton à la fin du XXe siècle : ils pouvaient s'éviter les ralentissements et embouteillages de la rue de Nantes, mais aux heures de pointe en soirée, la rue était rapidement saturée. Après deux-trois décennies plus tranquilles, la voirie a été refaite et la partie végétale jouxtant l'école a été rénovée (arbres remplacés) en ménageant quelques places de stationnement. Le stationnement des voitures des habitants sur le semblant de trottoir dans le tronçon proche du boulevard Mermoz reste un problème pour la circulation de ce côté.

En dehors d'un salon de coiffure, fermé depuis un moment, la rue ne comporte pas d'activité commerciale et est maintenant principalement connue comme donnant accès à l'école primaire Mauconseil. Cette école à l'emprise carrée est entourée sur trois côtés par la rue Maxime Chauveau qui forme ainsi deux carrefours rapprochés avec la rue de la Courrouze qui borde le dernier côté.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Notes et références

  • Article sur l'école : le 4 septembre 1995, Ouest-France publie, suite à la rénovation des classes, un petit article intitulé "Mauconseil, l'école de campagne", à partir d'une entrevue avec le directeur, Rémy Delabrosse, pris en photo dans la cour. Parmi les chiffres, on relève que 60 élèves sont attendus à cette rentrée, instruits dans trois salles, pourtant à l'étroit même s'il y a eu 90 élèves par le passé (d'ailleurs quinze demandes de parents de Saint-Jacques-de-la-Lande ont été rejetées).