Rue de la Monnaie

De WikiRennes

La rue devant l'hôtel de Pinieuc
Le tramway rue de la Monnaie vers 1900
L'hôtel de France, ca 1925 (Archives de Rennes 100FI644)


L'hôtel du Bouexic de Pinieuc, 22 rue de la Monnaie; (photo Pymouss de Wikimedia Commons)
Frisettes et perruques, publicité de 1904 dans Rennes et ses environs, par Ad. Orain

La rue de la Monnaie est située dans le quartier 1 : Centre.

Elle se déploie en arc de cercle du carrefour formé par la rue de Toulouse, la rue de Clisson et la rue Rallier du Baty jusqu'à la place Maréchal Foch, passant devant la place de la Trinité, la cathédrale Saint-Pierre et l'hôtel de l'Ecole d'Artillerie, enserrant, au nord et à l'ouest, la partie la plus ancienne de Rennes.

Elle tient son nom de l'ancien Hôtel des Monnaies, l'orthographe utilisée était rue de la Monnoye. En 1725, lorsque Rennes commença à renaître de ses cendres, l’on songea à bâtir un hôtel pour les monnaies dans l’une des nouvelles rues projetées. On fit, à cet effet, l’acquisition d’un terrain appartenant en partie au couvent de la Trinité. La construction du bâtiment, dont les dépenses s’élevèrent à 126 200 livres fut commencée en 1728. La Monnaie s’y installa en 1732 et y resta jusqu’en 1774, époque à laquelle un édit de Louis XVI ordonna sa suppression. Le bâtiment devint l'Hôtel de France, d'abord le plus luxueux de la ville, recevant des hôtes illustres, tels le général Boulanger et le duc de Westminster [1]qui subsista jusque dans les années soixante-dix du dernier siècle.

La partie de la rue entre l'entrée de la rue Saint-Guillaume et le parvis de la cathédrale était, avant l'incendie de 1720, dénommée rue de la Cordonnerie.

L' hôtel de Pinieuc, au décor abondant, construit vers 1630 (au coin de la ruelle menant aux Portes Mordelaises), et l'hôtel de Langle parent aussi cette rue.

Un concert en 1751

PAR PERMISSION

DE MESSIEURS LES MAGISTRATS DE CETTE VILLE.

GRAND CONCERT D'lNSTRUMENS INCONNUS.

CE SERA POUR LA DERNIERE FOIS.

Les Sieurs Merchi. Frères, Vénitiens, Musiciens de Chambre de Sa Majesté le Roy de Sardaigne, auront l'honneur de donner Mardy 25 May 1751 un Concert.

On jofiera une ouverture, ensuite un Concerto de Calissonciny, Instrument de leur invention, ensuite une Sonate de Mandoline, une autre ouverture avec une Sonate de Luth et un Duo de Calissonciny [2], une Sonate de Basse-Tiorbe qui n'est point encore connue [3]; le tout se terminera par une Chasse et un Menuet en Chœur.

On prendra 3 livres aux Premières Places et 30 sols aux Secondes, On commencera à 5 heures précises. C'est dans la Salle du Vieil Hotel de Ville Cy Place de la Monnoye, [4]


Références

  1. En 1925 un certain Hugh Grosvenor à Rennes
  2. Sorte de mandoline dont le manche était long de 1 à 1,20 mètre, en usage dans le royaume de Naples et au Moyen-Orient au 18e siècle
  3. sorte de luth
  4. Concert donné à Rennes au 18e siècle. (Communication de M. le comte de Palys du 9 février 1897. Bulletin et mémoires de la société archéologique d'Ille-et-Vilaine, tome XXVII)

Sur la carte

Carte publicitaire de L. Michel 1,rue de la Monnaie. Horlogerie, bijouterie, joaillerie, orfèvrerie, grand choix d'articles pour mariage ... . Coll. YRG
Chargement de la carte...

Galerie cartes postales

Hôtel de France, ancien Hôtel des Monnaies

Rue de la Monnaie Hôtel de France. L'entrée, par Louis Garin. Imp. L. Radigois et Cie, Rennes. Coll. YRG

Série complète des illustrations de Louis Garin sur l'Hôtel de France avec Louis Garin


Comptoir National d'Escompte de Paris


Hôtel Sollier

W754.jpg



Imprimerie H. Riou-Rezé

W780.jpg


Toutes les cartes de la Collection YRG avec l'Index cartes postales ou le mot clé YRG dans le moteur de recherche de WikiRennzes.

Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la collection, cliquer ici 329

.