Saint-Grégoire

De WikiRennes

Panneau travaux.svg
Cet article est en construction. • Votre contribution y est bienvenue.

Saint-Grégoire se situe au nord de Rennes et fait partie de la métropole.

Promenade à Saint-Grégoire en 1892.Les lieux n'ont pas changé. Les parapluies abritent du soleil les dames en coiffes polka. (Photo E. Maignen)
Moulin de Saint-Grégoire en 1892. Cliché E. Maignen
Dès la fin du 19e siècle Saint-Grégoire destination de détente pour les Rennais, est relié à Rennes par vedette : photo E. Maignen de 1892

La commune s'étend sur une surface de 17,3 km2 traversée par le canal d’Ille-et-Rance, entre les axes Rennes - Saint-Malo et Rennes - Mont Saint-Michel. Sa population s'élève à 9376 habitants au 01/01/2015 )[1], au lieu de 8549 en 2009 en 2010, soit + 1,9% par an. La ville s'est développée à partir de 1970 avec, au sud, la création d'une vaste zone d'activités commune avec Rennes.

En 1933, la population était de 1262 habitants, dont 342 électeurs (les femmes ne votaient pas). On comptait 11 abonnés au téléphone : des commerçants, un restaurateur, Au Robinson, un avocat, deux particuliers, pas un médecin. [2]

Saint-Grégoire en 1950, bourg dans la campagne du nord de Rennes - GéobretagneIGN BD ORTHO Historique 2011


Le Ier août 1944, des éléments de la 4e DB américaine, arrivant d'Avranches, venant de Betton, parviennent à Maison-Blanche, hameau à l'est du bourg, sur la route d'Antrain, où quatorze chars et autochenilles reçoivent les coups mortels d'une batterie allemande, aux portes de Rennes qui ne sera délivrée que le 4 août[3][4].

Le centre de la ville de Saint-Grégoire









Notes et références

  1. Source : chiffre Insee au 01/01/2013
  2. Annuaire officiel d'Ille-et-Vilaine, imprimerie Fr. Simon, 101e année -1933
  3. Le combat du Ier août 1944 à Maison Blanche
  4. Libération de Rennes







Liens externes