Salle de la Cité

De WikiRennes

Entrée de la Cité

La Salle de la Cité est une salle de rencontres politiques et syndicales, de spectacles et de concerts située au 10, rue Saint-Louis à Rennes.

Construite en 1925, sous l'impulsion du maire Jean Janvier par l'architecte Emmanuel Le Ray, et associée à la Maison du peuple, la salle de la Cité est née du mouvement ouvrier du XIXe. On y admire la grande frise du travail, peinte par le peintre rennais Camille Godet[1]. Elle répondait à un projet social et aux besoins de fonctionnement des syndicats en accueillant les réunions publiques. Depuis l'origine, elle est un haut lieu de la démocratisation de la culture et des loisirs.

Haut-lieu des musiques actuelles

À partir de 1977, elle a connu une nouvelle période de notoriété avec le développement des musiques actuelles... La salle de de la Cité est notamment le berceau des Trans Musicales, dont les premiers concerts se sont joués à la Cité les 14 et 15 juin 1979.

Aujourd'hui la Ville de Rennes est propriétaire de la Salle de La Cité, loue la salle à des associations, sociétés de production, syndicats ou partis politiques pour des manifestations culturelles ou des réunions publiques.

La Cité accueille encore aujourd'hui de nombreux festivals (Les Tombées de la Nuit, les Trans Musicales, Travelling, AGROCK, Yaouank, etc..), ainsi que des concerts ponctuels.

Sources

Références

  1. voir Allée Camille Godet

Carte

Chargement de la carte...