Sibiu

De WikiRennes
Palais de l'évêque luthérien - par Jerzy Kociatkiewicz from Colchester, United Kingdom (de Wikimedia Commons)
La Grand'Place de nuit, par Daria Virbanescu, (Wikimedia Commons)

Sibiu, en Roumanie, (en allemand Hermannstadt, en hongrois Nagyszeben) est le chef-lieu du județ de Sibiu et, avec une population de 147 245 habitants, une des plus grandes villes de Transylvanie. Elle est traversée par la rivière Cibin, affluent de la rivière Olt tributaire du Danube.

Fondée par des Allemands au 12e siècle, elle demeura exclusivement allemande jusqu'au milieu du 19e siècle, se roumanisa peu à peu, jusqu'à devenir à majorité roumaine dans les années 1930. Comme toute la Roumanie, à laquelle elle fut rattachée le 1er décembre 1918, Sibiu Wikipedia-logo-v2.svg subit, de février 1938 à décembre 1989, les régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste.

Après l'exode massif des Saxons vers l'Allemagne, la ville est peuplée de Roumaine à 95 %.

La ville, plaque tournante vers où convergent les principales voies de communication de Transylvanie, desservie par un aéroport international, a attiré des investisseurs étrangers, surtout allemands et autrichiens.

Préservée de la guerre et de l'urbanisme à la Ceaușescu, elle a conservé des époques gothique, Renaissance et baroque nombre de monuments de l'architecture religieuse, civile et militaire, et quantité de demeures anciennes. Capitale européenne de la culture pour 2007 avec Luxembourg, ses monuments, ses riches musées (telle la pinacothèque Brukenthal), et la région environnante font de Sibiu Wikipedia-logo-v2.svg un centre touristique majeur. (La vieille ville de Sibiu a été classé comme le « 8e endroit le plus idyllique d'Europe à vivre » par le magazine américain Forbes).

La ville est jumelée avec Rennes depuis 1999. Il existe une association de jumelage Rennes-Sibiu à la

Maison internationale de Rennes, 7 quai Chateaubriand 35000 Rennes.

Tél. 02 99 78 22 66