Société du Petit Démon

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La Société du Petit Démon, créée à Rennes en janvier 2002, poursuit deux activités majeures : édition d'ouvrages variés et aide au développement, par le soutien à des programmes de solidarité internationale, centrés sur l'éducation. Les trois membres fondateurs - Franco Calafuri (italien), Charles-Antoine Linares (espagnol) et Dominique Mainguené (français), ont inclus dans leur association un quatrième membre, Kim Tan, cambodgien.

Les éditions de la Société du Petit démon présentent leurs publications sous les catégories humour, musiques actuelles, biographies, photographies...

Édition

Passéavenir.coll

Témoignages à la première personne, racontant des trajectoires variées, dans l'action politique, économique ou sociale, dans la création ou la réflexion en sciences-humaines.

Mont-Saint-Michel

Quatre collections sur le Mont-Saint-Michel, pour la constitution d'une encyclopédie vivante tentant de cerner l'esthétique, l'histoire et la vie quotidienne, ainsi que l'imaginaire lié au monument :

  • Une collection de publications photographiques (24 images couleur ou noir et blanc)présentées sous forme de dépliants glissés sous pochette cristal.
  • Quatre ouvrages photographiques de Richard Volante, sur le Mont et sa baie au fil des quatre saisons.
  • Guides thématiques illustrés, notamment Observer les oiseaux de la baie du Mont-Saint-Michel de Sébastien Provost pour les textes et André Mauxion pour les photographies.
  • En prévision, un ouvrage encyclopédique scientifique et iconographique en deux parties : 1. Des origines du Mont à l'achèvement de sa construction à la fin de la guerre de Cent Ans; 2. Le projet de restauration idéale conçue entre entre 1830 et 1880 et l'approche ultérieure de la conservation jusqu'à aujourd'hui.

Histoire et géographie locales

La Société du Petit Démon, cosmopolite dans sa composition et tournée vers l'action internationale, s'intéresse aussi à l'histoire et à la géographie locales. Cinq ouvrages en lien avec la Bretagne, et pour trois, avec Rennes, ont déjà été publiés :

  1. Latitude Bretagne 2007, de Marie-Christine Biet, 2006 : un guide de lieux et d'activités parfois insolites à découvrir en Bretagne.
  2. Jardiniers de la mémoire. 258 portraits de Rennes Métropole, de Richard Volante, auteur et photographe et Christine Barbedet, auteure et journaliste. Les deux collaborateurs avaient déjà publié ensemble un premier ouvrage de portraits d’habitants dans les 12 quartiers rennais, aux Éditions du Carabe, situées à Rennes, en 1999.
  3. Le Galopin. Mode d'emploi, de Ar Furlukin, 2006. Cet ouvrage est l'essai littéraire d'un artiste sur un lieu de gastronomie à Rennes, le restaurant Le Galopin, situé 21 avenue Janvier. On y trouve une galerie de portraits, quelques recettes originales du chef et un éclairage sur la philosophie d'un métier.
  4. Métro Potins, de Loïc Schvartz, 2002. Loïc Schvartz, auteur de bande-dessinée, croque en 72 dessins couleur ou noir et blanc le chantier de construction du premier métro rennais.
  5. Georges Cano, le destin croisé d'un homme singulier et d'une ville pas si commune, de Pierre Duclos, 2004. Le journaliste Pierre Duclos fait la biographie d'un homme élu de la ville de Saint-Jacques-de-la-Lande entre 1959 et 1997, dont trois mandats de maire de 1971 à 1989. Cette contribution très documentée à l'histoire régionale s'inscrit dans le contexte plus général des évolutions de la gauche française à cette époque. Sont cités Henri Fréville, Edmond Hervé,Michel Philliponneau, Daniel Delaveau, Pierre Mendès France, Michel Rocard, Alain Savary...

Aide au développement

Concernant la deuxième activité menée par la Société du Petit Démon, l'aide au développement, elle est décrite ainsi sur le site internet :

L'un des deux axes d'activités de la Société du Petit Démon est l'aide au développement, à travers le soutien à des programmes consacrés à l'éducation et à l'insertion professionnelle de jeunes de différents pays. L'objectif est de les accompagner efficacement vers la maîtrise de leur destin, dans le respect de leur vie sociale et culturelle. Ces programmes sont mis en œuvre par des associations expérimentées et reconnues, en collaboration étroite avec les acteurs locaux.Au sein de la Société du Petit Démon, les deux chefs de projet sont Kim Tan, déjà très engagé dans des associations d'aide au développement intervenant au Cambodge, et Charles-Antoine Linares, qui travaille depuis de nombreuses années dans le secteur de l'économie sociale. La première opération concerne le Cambodge. Par ailleurs des contacts sont déjà pris en Afrique et en Amérique Latine.[...] La contribution de la Société du Petit Démon consiste consiste à commercialiser en France des objets d'art ou des produits locaux. Le produit des ventes, à chaque est réparti entre : ~le pilotage de l'opération, la fabrication dans le pays intéressé et l'acheminement en France ; ~l'aide à des associations sélectionnées pour leur expérience attestée dans le pays ; ~la gestion, par la Société du Petit Démon, de la diffusion et de l'élaboration de nouveaux projets.

Lien externe