Souvenirs de mes 8 ans en 1943

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

« Je suis né à Cesson-Sévigné, mes parents étaient agriculteurs. Ils ont déménagé de Cesson durant la guerre, en 1941, pour habiter Moigné, une commune de 305 habitants (en 1965 la commune de Moigné sera rattachée à la commune du Rheu).

La ferme de mes parents se situait dans l'alignement des pistes de Saint-Jacques-de-la-Lande pendant les bombardements de 1943. Trois avions ont été abattus sur la commune de Moigné. Le premier avion canadien qui a été abattu était aux Landes d'Apigné, qui font partie du Rheu. J'étais le plus proche témoin, j'avais 8 ans.

Une bombe est aussi tombée sur l'école publique, mais elle n'a pas explosé. Le même jour un deuxième avion est tombé à moins de 200 mètres de l'école publique. Enfin le troisième avion est tombé sur la ferme de Cherville. Il a été enfoui et découvert bien longtemps après.

Je me rappelle très bien de tout cela, ainsi que du bombardement de Bruz, car le plâtre du plafond est tombé sur ma main, ce qui m'a réveillé.

Après ces évènements j'ai appris le métier de boucher à 16 ans. Je suis resté dans les environs de Rennes jusqu'à mon service militaire en 1956, j'ai rejoint Paris. Je suis revenu de Paris en 1960 et me suis installé en tant que boucher au 13 rue de Lanjuinais en 1960 jusqu'en 1995. »

— Jean • Recueilli par Julie • 27 Juin 2013licence


Lien interne