Changes

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

Aéroport de Rennes - Bretagne

31 bytes added, 20:09, 13 September 2019
no edit summary
Une intervention énergique de la collectivité locale associée aux entreprises locales en direction de SNCF-Mobilités doit être rapidement organisée afin de rendre le plus fluide possible les correspondances entre la ligne TGV Rennes-Charles de Gaulle 2 et le réseau de l’aéroport Rennes Bretagne.
En outre, certaines entreprises considèrent que l’aéroport de Rennes présente un potentiel de développement qui a été largement négligé jusqu’à récemment. Favorisant le fret plutôt que l’offre passager à bas prix, l’aéroport a subi de plein fouet la concurrence de Nantes-Atlantique. Quant un passager arrive ou part de Rennes-Bretagne, ce sont huit qui partent ou arrivent à Nantes-Atlantique ! De nombreuses entreprises locales, faute de mieux sur place, ont utilisé ainsi l’aéroport nantais dont l’offre s’est étoffée, notamment à l’international. Pour renverser ce mauvais pli pris par les entreprises rennaises, le développement des relations de l’aéroport rennais avec les carrefours internationaux tels que Amsterdam, Paris, Londres et Madrid est bénéfique mais demain Francfort s’impose. Autre fait qui montre que l'aéroport n'est pas assez intégré dans l'esprit des responsables rennais : la desserte de l'aéroport par ligne de bus de la STAR n'a enfin été opérationnelle qu'en avril 2019 par la ligne 6 du réseau STAR, alors qu'avait ouvert début 2018 le centre de congrès des Jacobins, source d'un accroissement du trafic aérien en provenance de France et de l'étranger, encore faut'-il observer que les premiers bus arrivent trop tard pour les passagers des vols matinaux.
Au lieu d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le président de la République a proposé un agrandissement de l'aéroport de Nantes-Atlantique et de celui de Rennes-Bretagne, avec une multiplication des liaisons avec les carrefours européens, à commencer par celui de Roissy - Charles-de-Gaulle. Il s'est engagé à l'abandon par l'Etat de terrains militaires en vue de permettre l'extension des installations.
Le conseil régional, propriétaire de l'aéroport, envisage un programme de développement, avec allongement de la piste avec nouveau balisage et de la voie de roulement parallèle, extension des parcs à voitures et de l'aérogare. <ref> Entretien avec Gérard Lahellec, vice-président du conseil régional, chargé des transports. ''Ouest-France'' 2-3 juin 2018 </ref> La chambre de commerce et d'industrie d'Ille-et-Vilaine et des patrons d’Ille-et-Vilaine ont écrit le 6 juillet 2018 une lettre ouverte au premier Ministre à propos de l’avenir de l’aéroport. Dans ce courrier, ils lui demandent « des actes ! ». Ils rappellent que « l’agrandissement de l’aérogare, l’extension des parkings et l’allongement de la piste » sont des priorités et s’inquiètent car « aucune précision n’a été apportée sur le calendrier ».
L'aéroport rennais propose 13 lignes directes en France et 15 vers des destinations en Europe, un total de 28 lignes, assurées par 10 compagnies aériennes. En septembre 2018 la compagnie Hop a avait ouvert une ligne Rennes-Bruxelles mais l'a supprimée depuis et, fin octobre2018, Easyjet, après une ligne Rennes-Lyon ouverte en mars a lancé une ligne Rennes-Genève et a ouvert une ligne sur Nice en mars 2019.L'aéroport a vu passer 856 761 passagers en 2018.
Sans même avoir les nouveaux aménagements autres que les parkings, des incitations à créer des lignes valideraient une perspective de trafic qui devrait atteindre 2 millions de passagers en quelques années seulement, estime l'ADARB.
16,600
edits

Navigation menu