Square Pedro Florès

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

Le square Pedro Florès se situe dans le quartier 6 : Jeanne d’Arc - Longs-Champs - Beaulieu et prend son origine sur la rue Doyens Albert et Pierre Bouzat. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 7 décembre 1992[1].

Cette voie rend hommage à

Pedro Florès

Pedro Flores Cano

(1917 - 1944)

Républicain espagnol, résistant

Pedro Florès-Cano était responsable depuis septembre 1943 des groupes armés espagnols pour les départements d'Ille-et-Vilaine, Mayenne et Sarthe. Le groupe de l'UNE(Union nacional espanola), branche des FTP-MOI, lié organiquement au PCF espagnol clandestin, était placé sous ses ordres et ceux d'Antonio Barrios Ures, selon un rapport de Louis Pétri[2]. Capitaine FTP, il dirigea les groupes armés du réseau « Deportistas » qui fut impliqué dans les attentats contre les cinémas de Rennes ("Le Royal", place du Calvaire, et le "Select-Palace", boulevard de la Liberté) ainsi que l'hôtel du Commerce. A été condamné à mort, avec ses huit autres camarades, le 7 juin 1944 pour « actes de franc-tireur » par le tribunal militaire FK 748 de Rennes. Il fut fusillé par les Nazis le lendemain 8 juin 1944 à la caserne du Colombier[3].

Il a habité au 8 rue de Gaillon, au sein du quartier de l'Arsenal, et fréquentait le café "Chez Madeleine", à l'angle de la rue d'Inkermann et de la rue de Redon, aujourd'hui le "Yer Mat".

Son nom figure sur le "monument de la Résistance" érigé dans le cimetière de l'Est.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références