Témoignages : la journée d'un élève de classe de seconde.

From WikiRennes
Jump to: navigation, search


Une journée au lycée Émile Zola

« "Je vais en cours, de 9h à 18h le lundi.

Je débats sur l'argumentation dans Shrek de 8 à 9.

J'étudie l'accroissement naturel en Transylvanie de 9 à 10.

J'essaye de comprendre les conséquences du Krach boursier sur l'économie actuelle de 10 à 11.

De onze heures à midi, j'apprends que les couleurs ne sont pas les mêmes en Arts plastiques et en Chimie.

De midi à quatorze heures, je mange puis je digère.

De 14 à 15, je vois que SOHCAHTOA et CAHSOHTOA ne sont pas seulement des onomatopées.

De 15 à 16 on m'enseigne les effets néfastes du tabac sur la pression artérielle.

De 16 à 17, j'apprends que Mao Zedong a aussi fait de bonnes choses.

De 17 à 18, je dors."


"La queue du self, le pire moment de la journée. Tout le monde pousse, vous pouvez ne plus toucher le sol par moments... En plus de cela, les trois quarts des gens dépassent tout le monde. Même une fois que vous avez passé la porte d'entrée, les autres doublent sans scrupule, ensuite après trente minutes de queue, parfois plus, vous voyez les professeurs tout tranquilles qui passent comme ça. Ensuite vous devez manger en quatrième vitesse pour avoir le temps de passer chercher le reste des cours aux casiers et rejoindre la salle.

Si vous avez la chance de sortir un peu en avance, courez pour éviter cet enfer !"


"À ce moment, devant les grilles, un amas habituel de lycéens bloque l'accès. une fois de plus je me demande comment je vais réussir à traverser cette foule polluée par la fumée de cigarette. Après de nombreux coups de coude et de sac dans cette jungle, je parviens enfin à gagner les portes.

À l'intérieur, je me demande : "Quel cours j'ai ?" Histoire-géographie en allemand, alors je monte au deuxième étage. Dès le début du cours, je me sens à côté de la plaque : L'allemand, c'est bien , mais point trop n'en faut ! La sonnerie retentit, nous quittons la salle, un étage à descendre, un autre à monter, en ECJS nous allons débattre sur " pour ou contre l'euthanasie." Il est 12h, mes camarades se rendent à la cantine mais moi je vais en latin au 3ème étage, vive la traduction !

En mathématiques, une fois encore le professeur utilise sans aucune modération l'écran tactile sur lequel, grâce à un système de projection innovant, s'affiche la même chose que sur l'ordinateur, c'est extraordinaire !

Nous descendons tel un troupeau de sauvages un étage, puis en remontons deux comme une bande de vieilles grand-mères. Nous disposons d'un quart d'heure de répit accordé par notre charmante professeur d'anglais. Elle arrive essoufflée et nous répète sa rituelle phrase d'excuse : Excusez moi, je n'ai pas entendu sonner. Français, l'ambiance est agréable, à tel point qu'à la fin du cours, la prof partage ses mikados avec nous.

La sonnerie fait vibrer nos tympans de bonheur : la journée est finie !" »

Rg • Recueilli par Rglicence