Tramway entre Cesson et Rennes

De WikiRennes


Le tramway sur la route de Rennes vers 1900.
Cesson, "arrivée du tramway et l'entrée du bourg"
Les rails ôtés : pourquoi pas des matériaux pour canons contre Berlin ? (Ouest-Eclair du 22/02/1940)
Cesson s'est éloigné de Rennes (Ouest-Eclair du 19 août 1940

Cesson fut la seule commune périphérique de Rennes à avoir une liaison par le tramway rennais (ligne 6, à partir de 1907). Il suivait la route bucolique conduisant au bourg. Le terminus à Rennes était, à l'origine, au carrefour rue de Paris - boulevard de Strasbourg - boulevard de Metz, puis fut reporté dans le centre-ville, place du Parlement. Le 7 avril 1938 le conseil municipal de Rennes décide remplacer la ligne de tramway qui relie alors le boulevard de la Tour d'Auvergne à Cesson par un service d'autobus en souhaitant aussi qu'une piste cyclable soit aménagée à l'emplacement des rails. Le service débuta le 8 décembre, puis, le 16 octobre 1939, un service prit le relais entre l'octroi de Paris et Cesson-Sévigné à raison de 11 navettes quotidiennes. Le service d'autocars entre Rennes et Cesson, destination de proximité privilégiée des Rennais, notamment le dimanche sera très nettement insuffisant pendant la guerre, compte tenu du ravitaillement en carburant et de l'indisponibilité d'un personnel suffisant.

Ouest-Eclair, 8 juillet 1941

Et pendant la drôle de guerre, l'idée se fait jour d'utiliser les rails déposés pour faire des mitrailleuses ou des canons dans la guerre contre l'Allemagne. Pendant l'été de 1940, sous le titre "Cesson s'est éloigné de Rennes", le journaliste décrit la marche dominicale de Rennais vers Cesson.