Église Sainte-Thérèse : Différence entre versions

De WikiRennes

(photo)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Fichier:Eglise_Sainte-Th%C3%A9r%C3%A8se_Rennes.JPG|250px|right|thumb|L'église Sainte-Thérèse à Rennes (de ''Wikimedia Commons'')]]
+
[[Fichier:%C3%89glise_Ste-Th%C3%A9r%C3%A8se.png|305px|left|thumb|L'avancement des travaux en avril 1935 (O''uest-Eclair'' du 5 avril 1935)]]
[[Fichier:Ste-Th%C3%A9r%C3%A8se.png|250px|left|thumb|L'église Sainte-Thérèse]]
+
[[Fichier:Eglise_Sainte-Th%C3%A9r%C3%A8se_Rennes.JPG|300px|right|thumb|L'église Sainte-Thérèse à Rennes (de ''Wikimedia Commons'')]]
 +
[[Fichier:Ste-Th%C3%A9r%C3%A8se.png|250px|center|thumb|L'église Sainte-Thérèse]]
 
L''''église Sainte-Thérèse''' à Rennes est située dans le quartier sud-gare sur la [[place Hyacinthe Perrin]]. Sa façade donne sur la [[rue Bigot de Préameneu]] et le chœur est tourné vers la [[rue Sully Prudhomme]]. Ces deux rues débouchent sur le [[boulevard Emile Combes]].
 
L''''église Sainte-Thérèse''' à Rennes est située dans le quartier sud-gare sur la [[place Hyacinthe Perrin]]. Sa façade donne sur la [[rue Bigot de Préameneu]] et le chœur est tourné vers la [[rue Sully Prudhomme]]. Ces deux rues débouchent sur le [[boulevard Emile Combes]].
  
Ligne 11 : Ligne 12 :
  
 
Lors du [[bombardement du 17 juin 1940]], veille de l'entrée de l'armée allemande à Rennes, l'église ressentit les effets du bombardement : les verrières sous la tribune, la grande verrière nord-est, les panneaux de la coupole et du chœur, les portes nord-est subirent d'importants dégâts. Elle a aussi subi un incendie dans la nuit du 22 au 23 septembre 2001.
 
Lors du [[bombardement du 17 juin 1940]], veille de l'entrée de l'armée allemande à Rennes, l'église ressentit les effets du bombardement : les verrières sous la tribune, la grande verrière nord-est, les panneaux de la coupole et du chœur, les portes nord-est subirent d'importants dégâts. Elle a aussi subi un incendie dans la nuit du 22 au 23 septembre 2001.
 +
 +
 +
 +
 +
 +
 +
 
==références==
 
==références==
  
 
[[Catégorie: Lieu de culte]]
 
[[Catégorie: Lieu de culte]]

Version actuelle en date du 10 septembre 2017 à 21:58

L'avancement des travaux en avril 1935 (Ouest-Eclair du 5 avril 1935)
L'église Sainte-Thérèse à Rennes (de Wikimedia Commons)
L'église Sainte-Thérèse

L'église Sainte-Thérèse à Rennes est située dans le quartier sud-gare sur la place Hyacinthe Perrin. Sa façade donne sur la rue Bigot de Préameneu et le chœur est tourné vers la rue Sully Prudhomme. Ces deux rues débouchent sur le boulevard Emile Combes.

Dès 1930, l'évêque de Rennes, Mgr Charost, envisageait la création d'une nouvelle paroisse entre celles de Saint-Hélier et du Sacré-Cœur, sur le plateau du Haut-Quineleu. Construite en 1934-1936, l'église associe béton, bois, murs en grès et schiste de Pont-Réan dans des lignes à la géométrie rigoureuse. Le 20 novembre 1932, Mgr Mignen présidait à l'installation du nouveau curé: l'abbé Jean Marie Mouëzy, (49 ans, 23 ans de sacerdoce), précédemment vicaire à la paroisse voisine de l'église Saint-Hélier. Il s'employa à la construction de la nouvelle église.

L'église a été construite entre 1933 (date de la pose de la première pierre) et 1936 (date de sa consécration). Les cinq cloches sont bénies le 20 septembre par Mgr Mignen. Son architecte, Hyacinthe Perrin,[1] adopta un plan proche de la croix grecque avec 28 mètres de large et 38 mètres de long, lambris de couvrement, coupole et clocher latéral. Mille places sont disponibles à l'intérieur du bâtiment. Le dôme culmine à 33 mètres et est considéré comme un chef-d'œuvre de l'Art Déco.

Les bronzes furent réalisés par Émile Evellin suivant les plans de Perrin. Les mosaïques sont d'Isidore Odorico, les vitraux du maître verrier Rault et les peintures murales de Louis Garin, artiste rennais. Édifice majeur dans le domaine de l'architecture religieuse de l'entre-deux-guerres à Rennes, c'est une œuvre majeure dans la carrière de Hyacinthe Perrin. Il est coté *** au plan local d'urbanisme. L'église est inventoriée et possède le Label « Patrimoine du 20e siècle »

Lors du bombardement du 17 juin 1940, veille de l'entrée de l'armée allemande à Rennes, l'église ressentit les effets du bombardement : les verrières sous la tribune, la grande verrière nord-est, les panneaux de la coupole et du chœur, les portes nord-est subirent d'importants dégâts. Elle a aussi subi un incendie dans la nuit du 22 au 23 septembre 2001.




références

  1. place Hyacinthe Perrin