A Rennes, rien ne prend, sauf le feu