Difference between revisions of "Allée de Kerguelen"

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
(photo)
Line 1: Line 1:
L''''allée de Kerguelen''' se situe dans le quartier 7 : Francisco Ferrer - Landry - Poterie et prend son origine sur la [[rue de Vern]]. Cette voie fut dénommée impasse par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 24 juillet 1923 puis allée par délibération du conseil Mmnicipal de la Ville de Rennes le 2 juin 1986<ref>Délibérations municipales, [http://www.archives.rennes.fr/recherche/fonds/affichedetailmod.php?cot=1D313 Archives de Rennes]</ref>.  
+
L''''allée de Kerguelen''' se situe dans le quartier 7 : Francisco Ferrer - Landry - Poterie et prend son origine sur la [[rue de Vern]]. Cette voie fut dénommée impasse par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 24 juillet 1923 puis allée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 2 juin 1986<ref>Délibérations municipales, [http://www.archives.rennes.fr/recherche/fonds/affichedetailmod.php?cot=1D313 Archives de Rennes]</ref>.  
 
[[Fichier:Yves_de_Kerguelen.png|right|150px|thumb|Le contre-amiral Yves de Kerguelen]]
 
[[Fichier:Yves_de_Kerguelen.png|right|150px|thumb|Le contre-amiral Yves de Kerguelen]]
 
Cette voie rend hommage à :  
 
Cette voie rend hommage à :  
Line 10: Line 10:
 
Après des études au collège des jésuites de Quimper il entre dans la Marine royale et intègre en juillet 1750 la compagnie des Gardes de la Marine au département de Brest.  
 
Après des études au collège des jésuites de Quimper il entre dans la Marine royale et intègre en juillet 1750 la compagnie des Gardes de la Marine au département de Brest.  
 
Promu lieutenant des vaisseaux du Roi en 1763, il effectue des relevés hydrographiques en Bretagne.
 
Promu lieutenant des vaisseaux du Roi en 1763, il effectue des relevés hydrographiques en Bretagne.
Après une campagne dans l'Atlantique nord, en 1767, il va mener deux grandes expéditions de découverte. Le 12 février 1772, après escale à l'ïle de France, dans le sud de l'océan Indien, il découvre les îles de la Désolation, auxquelles l'explorateur anglais James Cook donnera le nom d'archipel des Kerguelen.  À Versailles, il fait au roi une description optimiste des ressources des terres qu'il avait découvertes, convainquant le roi d'ordonner une seconde expédition. En mars 1773, il retrouve les côtes des îles déjà visitées  mais elles sont très différentes des descriptions idylliques qui avaient justifié l'expédition.  Au retour à Brest, Louis XV étant mort, les soutiens de Kerguelen au ministère de la Marine font défaut est il traduit en conseil de guerre sous les chefs d'accusation Après deux expéditions, de 1775 à 1778, il est emprisonné au château de Saumur. Il est libéré en 1778, réintègre la Marine et repart faire la guerre de course sur la corvette ''La Comtesse de Brionne'' et prend part la àGuerre d'indépendance américaine. Il se rallie à la Révolution, il est fait contre-amiral. Arrêté en 1794, il est libéré, retrouve son grade et participe à la bataille de Groix le 16 juin 1795. Il meurt à 63 ans.
+
Après une campagne dans l'Atlantique nord, en 1767, il va mener deux grandes expéditions de découverte. Le 12 février 1772, après escale à l'ïle de France, dans le sud de l'océan Indien, il découvre les îles de la Désolation, auxquelles l'explorateur anglais James Cook donnera le nom d'archipel des Kerguelen.  À Versailles, il fait au roi une description optimiste des ressources des terres qu'il avait découvertes, convainquant le roi d'ordonner une seconde expédition. En mars 1773, il retrouve les côtes des îles déjà visitées  mais elles sont très différentes des descriptions idylliques qui avaient justifié l'expédition.  Au retour à Brest, Louis XV étant mort, les soutiens de Kerguelen au ministère de la Marine font défaut est il traduit en conseil de guerre sous divers chefs d'accusation. Après deux expéditions, de 1775 à 1778, il est emprisonné au château de Saumur. Il est libéré en 1778, réintègre la Marine et repart faire la guerre de course sur la corvette ''La Comtesse de Brionne'' et prend part à la Guerre d'indépendance américaine. Il se rallie à la Révolution, il est fait contre-amiral. Arrêté en 1794, il est libéré, retrouve son grade et participe à la bataille de Groix le 16 juin 1795. Il meurt à 63 ans.
  
 
== Sur la carte ==
 
== Sur la carte ==

Revision as of 11:37, 20 May 2019

L'allée de Kerguelen se situe dans le quartier 7 : Francisco Ferrer - Landry - Poterie et prend son origine sur la rue de Vern. Cette voie fut dénommée impasse par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 24 juillet 1923 puis allée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 2 juin 1986[1].

Le contre-amiral Yves de Kerguelen

Cette voie rend hommage à :

Yves Joseph de Kerguelen de Trémarec

0fficier de marine et navigateur français

(13 février 1734, Landudal, dans le Finistère - 3 mars 1797, Paris)

Après des études au collège des jésuites de Quimper il entre dans la Marine royale et intègre en juillet 1750 la compagnie des Gardes de la Marine au département de Brest. Promu lieutenant des vaisseaux du Roi en 1763, il effectue des relevés hydrographiques en Bretagne. Après une campagne dans l'Atlantique nord, en 1767, il va mener deux grandes expéditions de découverte. Le 12 février 1772, après escale à l'ïle de France, dans le sud de l'océan Indien, il découvre les îles de la Désolation, auxquelles l'explorateur anglais James Cook donnera le nom d'archipel des Kerguelen. À Versailles, il fait au roi une description optimiste des ressources des terres qu'il avait découvertes, convainquant le roi d'ordonner une seconde expédition. En mars 1773, il retrouve les côtes des îles déjà visitées mais elles sont très différentes des descriptions idylliques qui avaient justifié l'expédition. Au retour à Brest, Louis XV étant mort, les soutiens de Kerguelen au ministère de la Marine font défaut est il traduit en conseil de guerre sous divers chefs d'accusation. Après deux expéditions, de 1775 à 1778, il est emprisonné au château de Saumur. Il est libéré en 1778, réintègre la Marine et repart faire la guerre de course sur la corvette La Comtesse de Brionne et prend part à la Guerre d'indépendance américaine. Il se rallie à la Révolution, il est fait contre-amiral. Arrêté en 1794, il est libéré, retrouve son grade et participe à la bataille de Groix le 16 juin 1795. Il meurt à 63 ans.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Délibérations municipales, Archives de Rennes