Ambassad'Air

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Logo du projet Ambassad'Air

Ambassad'Air est une opération portée par la Ville de Rennes et la Maison de la consommation et de l'environnement (en lien avec les autres acteurs associatifs et citoyens) visant à mobiliser les habitants sur la qualité de l'air à Rennes.

Le contexte

La qualité de l'air à Rennes est moyenne, avec des épisodes de pics de pollutions, notamment de dioxyde d'azote ou de particules fines. Comme 14 autres agglomérations en France, Rennes était mis en contentieux sur ce sujet par la Commission européenne[1] (l'amélioration de la qualité de l'air a fait sortir Rennes de ce contentieux depuis 2015). Elus et associations se sont mobilisés, entre autre au travers du projet Ambassad'Air.

Les objectifs de l'opération

Animation de mesure en quartier

Sur l'exemple du projet Smart Citizen[2] de Barcelone, la Ville de Rennes et des associations souhaitent développer la mesure de la pollution par des habitants, à l'aide de micro-capteurs open-source. Le projet vise donc :

  • À développer l'expertise citoyenne de Rennais sur la qualité de l'air
  • À développer la culture des projets open-source, avec des données en open data
  • À faire émerger des propositions, provenant de la société civile
  • À contribuer à faire évoluer les comportements, notamment de mobilité, des habitants

C'est la Maison de la consommation et de l'environnement qui est chargée d'animer le projet, en lien avec les autres acteurs, notamment associatifs (du numérique, de la mobilité, de proximité, etc.), comme l'association Bug, Gulliver, Les petits débrouillards Bretagne, l'association rayons d'Action, etc.

Voir l'article dédié pour comprendre la gestion de projet Ambassad'Air.

Ambassad'Air : saisons 1, 2 et 3

Livrets, lettre d'info et mode d'emploi des capteurs

Retrouvez tous les détails :

Et les précisions sur la gestion de projet Ambassad'Air.

La 3ème saison d'Ambassad'Air est maintenant terminée ! Rendez-vous en novembre 2019 pour le lancement d'une nouvelle saison !

Être volontaire Ambassad'Air en 2019, c'est :

  • s'engager sur une période d'un mois via une charte d'engagement : Fichier:Charte engagement 2019.pdf (où nous rappelons l'impératif de protection des données personnelles et de la législation RGPD).
  • avoir à disposition un kit de mesure contenant un capteur mobile AirBeam (mesure des particules fines), un capteur d'air intérieur Climi (mesure du CO2) et de la documentation sur le sujet (comme le livret "mieux respirer, c'est dans l'air")
  • évaluer son exposition personnelle aux particules fines présentes dans l'air qui nous entoure : à pied, en vélo, en transport...
  • observer les impacts que l'on peut avoir sur son air intérieur, à travers son confinement.
  • réfléchir aux comportements que l'on peut adopter pour améliorer son air extérieur et intérieur.
  • se sensibiliser et sensibiliser les autres en en parlant autour de soi.
  • participer à des animations avec des experts et/ou d'autres volontaires.

Ambassad'Air Saison 3 avec les écoles

Pour la saison 3, le projet pédagogique mené avec l'enseignante de SVT du collège Zola a été reconduit. Pour plus d'informations et les résultats : Ambassad'Air à Zola en 2018-2019

Ambassad'Air Saison 3 avec les partenaires

Un important travail technique a été possible grâce à l'appui du LabFab, qui a co-animé des ateliers de construction de capteurs Luftdaten (dont le financement du matériel).

Ambassad'Air a travaillé avec le Cadran, la Maison de quartier la Bellangerais, la Maison de quartier la Touche, la MJC Bréquigny, les Petits Déb 35. Avec ces partenaires, il a été mis à disposition des capteurs Luftdaten, dont un installé pour de la mesure et de l'information de proximité aux habitant.e.s.

Prochaines actions de la saison 3


Les capteurs

Capteur Air Beam (mesure itinérante)

Les capteurs utilisés

  • En 2019, Ambassad'Air se poursuit avec le capteur Air Beam (v1 et v2) pour de la mesure mobile. Et des capteurs Luftdaten pour des mesures fixes (travail en cours avec l'IMT Atlantique pour développer un capteur Luftdaten fonctionnant via LoRa)
  • En 2018, Ambassad'Air se poursuit avec des capteurs Air Beam (v1) mais aussi des capteurs (non open source) Capteur Air Matrix. Ce dernier mesure aussi les particules fines PM2.5. Courant 2018, Ambassad'Air a aussi conduit à expérimenter des capteurs Luftdaten sur Rennes.
  • En 2017, Ambassad'Air s'est déployé avec le seul capteur (open source) Capteur Air Beam (v1).

Voir tous les détails sur les capteurs Ambassad'Air.

Pour habiller le capteur de type Luftdaten, un boitier est proposé par le LabFab . Celui-ci a été initialement conçu par l'EduLab de l'Université de Rennes 2. Lien vers le boitier.

Ambassad'Air : ça s'est déjà passé cette saison

Présentation d'Ambassad'Air aux Assises nationales de l'air

Vos questions

Voir la FAQ Qualité de l'air à Rennes.

Ambassad'Air dans les médias

  • Article dans Ouest France (14 avril 2019) avec, "Quatre idées pour préserver la planète à Rennes - Mesurer la qualité de l'air"
  • Article dans Ouest France (8 avril 2019) avec, "À Rennes, les citoyens contrôlent (aussi) la qualité de l’air"
  • Article dans Bretagne Créative (2 avril 2019) avec, "Ambassad’air : une démarche citoyenne pour la qualité de l’air"
  • Rapport de la FING (mars 2019) avec "une mesure distribuée de la qualité de l’air"
  • Interview sur la radio C LAB (11 février 2019) avec, "Devenez Ambassad'Air"
  • Article d'Ambassad'Air sur le site internet du Plan Régional Santé Environnement de Bretagne (ARS, Région Bretagne) (7 février 2019)
  • passage TV dans l'émission Ensemble, c'est mieux (à partir de 38'40) de France 3 Bretagne (30 janvier 2019)
  • Article sur le site internet de France Info (14 janvier 2019) "Rennes : et si vous deveniez ambassad’air ?"
  • Article sur le site internet d' Hit West (14 janvier 2019) "Et si vous deveniez Ambassad'air ?"
  • Brève dans Les Rennais, annonçant la 3ème saison d'Ambassad'Air
  • Article dans Mediapart (3 janv. 2019) "A Rennes, des citoyens traquent la pollution de l’air"
  • Article dans Le Mensuel de Rennes (déc. 2018) sur "Micro-capteur Luftdaten, la qualité de l'air sous contrôle"
  • Brève sur le site internet de Rennes Métropole, annonçant la 3ème saison d'Ambassad'Air
  • Interview dans Acteurs Publics (18 octobre 2018) : "Capter l’attention des citoyens grâce aux micro-capteurs"
  • Reportage dans LCP (16 octobre 2018) : "Pollution, à bout de souffle"
  • Publication de Environnement, risque & santé (sept-octobre 2018) : "Qu’est-ce qu’une expertise citoyenne en santé environnementale ? Questions sur l’expérimentation rennaise Ambassad’Air"

Les projets cousins

D'autres projets sont proches d'Ambassad'Air :


Articles connexes

Références