Ambassad'Air

De WikiRennes

Révision de 20 septembre 2018 à 11:42 par Garulfe (discussion | contributions) (Corrections)

Logo du projet Ambassad'Air

Ambassad'Air est une opération portée par la Ville de Rennes et la Maison de la consommation et de l'environnement (en lien avec les autres acteurs associatifs et citoyens) visant à mobiliser les habitants sur la qualité de l'air à Rennes.

Le contexte

La qualité de l'air à Rennes est moyenne, avec des épisodes de pics de pollutions, notamment de dioxyde d'azote ou de particules fines. Comme 14 autres agglomérations en France, Rennes était mis en contentieux sur ce sujet par la Commission européenne[1] (l'amélioration de la qualité de l'air a fait sortir Rennes de ce contentieux depuis 2015). Elus et associations se sont mobilisés, entre autre au travers du projet Ambassad'Air.

Les objectifs de l'opération

Animation de mesure en quartier

Sur l'exemple du projet Smart Citizen[2] de Barcelone, la Ville de Rennes et des associations souhaitent développer la mesure de la pollution par des habitants, à l'aide de micro-capteurs open-source. Le projet vise donc :

  • À développer l'expertise citoyenne de Rennais sur la qualité de l'air
  • À développer la culture des projets open-source, avec des données en open data
  • À faire émerger des propositions, provenant de la société civile
  • À contribuer à faire évoluer les comportements, notamment de mobilité, des habitants

C'est la Maison de la consommation et de l'environnement qui est chargée d'animer le projet, en lien avec les autres acteurs, notamment associatifs (du numérique, de la mobilité, de proximité, etc.), comme l'association Bug, Gulliver, Les petits débrouillards Bretagne, l'association rayons d'Action, Espace piéton, etc.


Une opération de proximité

Après une expérimentation (en 2016-2017) sur deux quartiers : Quartier Villejean-Beauregard et Quartier le Blosne, en septembre 2017, l'opération est étendue au Quartier de Bréquigny, en plus des deux autres quartiers précédents.

Ambassad'Air : saisons 1 & 2

Retrouvez tous les détails de la première saison sur l'article Ambassad'Air 2016-2017.
Retrouvez tous les détails de la seconde saison sur l'article Ambassad'Air 2017-2018.


Ambassad'Air : calendrier

Les capteurs

Les capteurs utilisés

Aperçu de capteurs et composants
  • En 2018, Ambassad'Air se déploie avec des capteurs Air Beam mais aussi des capteurs (non open source) Capteur Air Matrix. Ce dernier mesure aussi les particules fines PM2.5. Courant 2018, Ambassad'Air a aussi conduit à expérimenter des capteurs Luftdaten sur Rennes.
  • En 2017, Ambassad'Air s'est déployé avec le seul capteur (open source) Capteur Air Beam.

Voir tous les détails sur les capteurs Ambassad'Air.

Vos questions

  • Ne subit-on pas plus de pollution en vélo qu'en voiture ? La réponse est non ! Une étude comparative des expositions des cyclistes & automobilistes (pendant des pics de pollution) a montré que l'utilisation du vélo au lieu de la voiture n'augmente pas le risque de mortalité liée aux polluants étudiés, y compris pendant les pics de pollution [3]. D'autres études sur Paris [4] et Toulouse [5].


  • Quel niveau de particules fines ne faudrait-il pas dépasser ? Concernant les particules fines PM 2.5 (mesurées dans le cadre d'Ambassad'Air), l'OMS[6] recommande de ne pas dépasser 25µg/m3 pendant plus de 3 jours par an. La législation française n'intègre pas les particules fines PM2.5, aussi il n'existe pas de seuil à ne pas dépasser. En tout état de cause, c'est la pollution de fond qu'il faut baisser et ce un maximum de jour dans l'année.

Les projets cousins

D'autres projets sont proches d'Ambassad'Air :


Articles connexes

Références

  1. https://www.actu-environnement.com/ae/news/rejet-report-valeur-limite-no2-france-diesel-pollution-atmospherique-17956.php4 Contentieux juridique sur la qualité de l’air à Rennes
  2. https://smartcitizen.me/
  3. http://www.ademe.fr/cyclo-pol-etude-comparative-lexposition-cyclistes-automobilistes-risques-sanitaires-associes-pendant-pics-pollution-atmospherique Etude Cyclo Pol
  4. www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/NUMERO32.pdf AirParif Actualités n°32
  5. http://www.oramip.org/les-publications-de-l-oramip/publications/bulletins-oramip-infos/book/25?page=1 Nos déplacements quotidiens et l'air que nous respirons
  6. http://www.airparif.asso.fr/reglementation/recommandations-oms