Auguste Diès

De WikiRennes

Auguste Diès

(6 janvier 1875, Le Mans -5 février 1959, Saint-Servan)

Né dans une famille originaire de Saint-Servan, Auguste devient prêtre du diocèse de Rennes. Mais il est avant tout connu comme helléniste par ses travaux de traduction et d'édition concernant pour l'essentiel l'œuvre de Platon.

Il commence ses études à l'Institut catholique de Paris. Mais c'est à Rennes qu'il obtient son diplôme d'études supérieures puis son doctorat ès lettres.

En 1909, il est nommé professeur de philosophie à la faculté des Lettres de l'Université catholique d'Angers. Il occupe ce poste jusqu'en 1952. Il est élu doyen de la faculté de 1942 à 1947.

Il est membre de l'association Guillaume Budé dès l'origine en 1917. Et une grande part de son activité est consacrée à la publication des œuvres de Platon dans la collection dite « Budé ».

Son travail lui vaut en 1926 le titre de docteur honoris causa de l'université de Louvain. En 1943, il est élu à l'Institut (Académie des inscriptions et des belles-lettres).

Sur le plan ecclésiastique, il reçoit les titres honorifiques de chanoine en 1924 et de « Monseigneur » en 1945.

À la retraite, il se retire à Saint-Servan, tout en assurant des cours à l'université Ibrahim Pacha au Caire entre 1952 et 1955.