Difference between revisions of "Chantal Connan"

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Line 39: Line 39:
  
 
[[Catégorie:Matrimoine]]
 
[[Catégorie:Matrimoine]]
[[Catégorie:Personnalité|Chantal Connan ]]
+
[[Catégorie:Personnalité|Chantal Connan]]
 
[[Catégorie:Voie de Rennes|Chantal Connan]]
 
[[Catégorie:Voie de Rennes|Chantal Connan]]
 
[[Catégorie:Quartier 7:Francisco-Ferrer - Vern - Poterie]]
 
[[Catégorie:Quartier 7:Francisco-Ferrer - Vern - Poterie]]
 
[[Catégorie:Voie portant un nom de femme|Chantal Connan]]
 
[[Catégorie:Voie portant un nom de femme|Chantal Connan]]
 
[[Catégorie:Rue de Rennes]]
 
[[Catégorie:Rue de Rennes]]

Revision as of 19:52, 11 February 2020

Artiste photographe Poétesse de l'image (1954 - 1994)[1].


Qui est-elle?

Chantal, Marie, Christiane Connan, née Lepennetier, le 24 août 1954, à Falaise dans le Calvados, d’un père percepteur intérimaire, originaire de Chateaubourg (35) et d’une mère sans profession, originaire de Dinan (22).

Après des études classiques, Chantal Connan devient professeur d’allemand à Pont-l’Abbé. En 1974, elle épouse, à Hennebont, Yannick Connan, avec qui elle va avoir deux filles. Elle divorce en 1984. Chantal Connan est ensuite documentaliste au Lycée de Douarnenez.

Fin des années 1970 et début des années 1980, elle fait des photographies d'un autre style lors des manifestations et récitals contre l'implantation d'une centrale nucléaire, à Plogoff. Là elle côtoie ceux qui lui font aimer la poésie et avec qui elle va bientôt travailler.

En 1991, elle est documentaliste au Lycée-Collège privé du Likès, à Quimper.L'année suivante elle récidive avec "Nature Épousée"[2] avec cette fois-ci des textes d'Eugène Guillevic. Ses photos sont la juste précision de son regard, la nature y révèle tous ses mystères, le flou n'est pas un défaut, la brume n'est pas un obstacle, le manque de lumière ou la surexposition sont des atouts. Sa connaissance et son amour pour "l'Art de la photographie" la propulse Présidente de l'association photographique "L'œil Quimpérois".[3]À plusieurs reprises, ses photographies illustrent des ouvrages publiés par des poètes.

Atteinte par la Leucémie, elle va durant des mois la maladie et malgré des moments de rémission, la lutte est inégale. Chantal Connan décède le 23 mars 1994, à Quimper, à l'âge de 39 ans.

Allée Chantal Connan : dénommée par délibération du Conseil Municipal du 21 janvier 2019.

Nom du département du Finistère

En 1991, elle publie un recueil de photographies prises le long de la baie d'Audierne[4] et des environs. Ce livre d'iconographies est préfacé par Pierre Jakès-Hélias et accompagné de textes du poète Yvon Le Men. Elle lui donne le titre de "Finis Terrae", mot latin signifiant "Fin de la Terre" ou "Là où finit la terre", qui a donné le nom du département "Finistère".

Liens externes

Sur la carte

A rajouter

Notes et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël David, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole
  2. https://www.amazon.fr/Nature-épousée-Connan-Chantal-guillevic/dp/B00IF2X8QS Chantal Connan, guillevic 1993, Nature Epousée Coll."Paysages Amoureux.
  3. https://hoodspot.fr/associations/association-l-oeil-quimperois-37816905600017/
  4. Baie d'Audierne Wikipedia-logo-v2.svg

Projet porté par Joël David Chargé d'odonymie à la Ville de Rennes

Propos recueilli par Elisa Triquet Médiatrice numérique