Difference between revisions of "Climat"

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
 
(7 intermediate revisions by the same user not shown)
Line 1: Line 1:
 
[[Fichier:Climat_Rennes.gif|500px|right|thumb|Pas tellement de soleil et... pas tellement de pluie]]
 
[[Fichier:Climat_Rennes.gif|500px|right|thumb|Pas tellement de soleil et... pas tellement de pluie]]
 +
[[Fichier:2019-07-30_pr%C3%A9ciipitations_Rennes.png|500px|right|thumb|période 1981-2010]]
  
Rennes partage avec le reste de la Bretagne son climat océanique, tempéré sans être épargné par les grands froids et les canicules. Le temps est changeant, le soleil jouant souvent avec les nuages, voire les averses. Les pluies sont relativement fréquentes, mais de brève durée en général. Il pleut plus à Nice qu'à Rennes (733 mm/an contre 694 mm/an) mais beaucoup plus souvent à Rennes qu'à Nice où l'ensoleillement est supérieur de 45,5% à celui de Rennes ( 2724 h/an contre 1717 h/an) et on dénombre 50 jours par an de bon ensoleillement, pour 114 à Nice. <ref> Météo France, période 1981 - 2010 </ref> Depuis le poème commis par l'évêque de Rennes, à la fin du 11e siècle, [[Marbode]], on persiste à présenter  souvent Rennes  comme un "ville au ciel déplaisant, sans ensoleillement".
+
Rennes partage avec le reste de la Bretagne son climat océanique, tempéré sans être épargné par les grands froids et les canicules. Le temps est changeant, le soleil jouant souvent avec les nuages, voire les averses. Les pluies sont relativement fréquentes, mais de brève durée en général. Il pleut plus à Nice qu'à Rennes (733 mm/an contre 696 mm/an) mais beaucoup plus souvent à Rennes qu'à Nice où l'ensoleillement est supérieur de 45,5% à celui de Rennes ( 2724 h/an contre 1717 h/an) et on dénombre 50 jours par an de bon ensoleillement, pour 114 à Nice. <ref> Météo France, période 1981 - 2010 </ref> Depuis le poème commis par l'évêque de Rennes, à la fin du 11e siècle, [[Marbode]], on persiste à présenter  souvent Rennes  comme un "ville au ciel déplaisant, sans ensoleillement".
 
+
[[Fichier:Rennes_sous_la_neige.png|500px|right|thumb| Rare : Rennes sous la neige, le 10 février 2021 (photo Serge Zaka) prise d'un satellite]]
  
 +
[[Fichier:2019-07-30_temp%C3%A9ratures_moyennes_Rennes.png|center|400px]]
 
Par sa position, en particulier au centre du bassin de Rennes et par l'urbanisation de la zone, Rennes a un climat  
 
Par sa position, en particulier au centre du bassin de Rennes et par l'urbanisation de la zone, Rennes a un climat  
 
un peu différent du reste du département. Pour les années 1971-1975, seul Rennes et alentours passent sous le chiffre de 700 mm de précipitations annuelles, comme une bande littorale au nord du département. La température moyenne est de 13°, un degré de plus qu'une bonne partie du département, quatre degrés de plus que la forêt de Paimpont, d'altitude plus élevée et plus à l'ouest du département. Pour ces mêmes années, le bassin a connu en moyenne chaque année 33 jours avec des rafales d'une vitesse supérieure à 57,6 km/h contre 124 jours à Cancale ou 79 à Quimper (142 à Ouessant). Le record de température est du 23 juillet 2019 avec 40,1°.
 
un peu différent du reste du département. Pour les années 1971-1975, seul Rennes et alentours passent sous le chiffre de 700 mm de précipitations annuelles, comme une bande littorale au nord du département. La température moyenne est de 13°, un degré de plus qu'une bonne partie du département, quatre degrés de plus que la forêt de Paimpont, d'altitude plus élevée et plus à l'ouest du département. Pour ces mêmes années, le bassin a connu en moyenne chaque année 33 jours avec des rafales d'une vitesse supérieure à 57,6 km/h contre 124 jours à Cancale ou 79 à Quimper (142 à Ouessant). Le record de température est du 23 juillet 2019 avec 40,1°.
[[Fichier:2019-07-29_accroissement_chaleur.png|300px|left|thumb| Les écarts - surtout nocturnes - de température entre le centre et la périphérie constituant des îlots de chaleur à Rennes </ref>]]
+
[[Fichier:2019-07-29_accroissement_chaleur.png|300px|left|thumb| Les écarts - surtout nocturnes - de température entre le centre et la périphérie constituant des îlots de chaleur à Rennes ]]
  
Xavier Froissard, chercheur rennais en climatologie urbaine, mesure les températures à une échelle très fine : celle des quartiers de la ville. <ref> ''Climatologie et occupation des sols par télédétection''.Thèse de climatologie urbaine au laboratoire LETG Costel. . Université de Rennes 2 </ref>
+
Xavier Froissard, chercheur rennais en climatologie urbaine, mesure les températures à une échelle très fine : celle des quartiers de la ville. <ref> ''Climatologie et occupation des sols par télédétection''.Thèse de climatologie urbaine au laboratoire LETG Costel. Université de Rennes 2 </ref>
  
 
===lien externe===
 
===lien externe===
Line 16: Line 18:
 
----
 
----
 
* [[Rennes d'histoire et de souvenirs]] quatrain 72
 
* [[Rennes d'histoire et de souvenirs]] quatrain 72
 
+
* [[Défi Canicule‎‎]]
 
==Sources==
 
==Sources==
  
  
 
[[Catégorie:Climat]]
 
[[Catégorie:Climat]]

Latest revision as of 09:28, 9 March 2021

Pas tellement de soleil et... pas tellement de pluie
période 1981-2010

Rennes partage avec le reste de la Bretagne son climat océanique, tempéré sans être épargné par les grands froids et les canicules. Le temps est changeant, le soleil jouant souvent avec les nuages, voire les averses. Les pluies sont relativement fréquentes, mais de brève durée en général. Il pleut plus à Nice qu'à Rennes (733 mm/an contre 696 mm/an) mais beaucoup plus souvent à Rennes qu'à Nice où l'ensoleillement est supérieur de 45,5% à celui de Rennes ( 2724 h/an contre 1717 h/an) et on dénombre 50 jours par an de bon ensoleillement, pour 114 à Nice. [1] Depuis le poème commis par l'évêque de Rennes, à la fin du 11e siècle, Marbode, on persiste à présenter souvent Rennes comme un "ville au ciel déplaisant, sans ensoleillement".

Rare : Rennes sous la neige, le 10 février 2021 (photo Serge Zaka) prise d'un satellite
2019-07-30 températures moyennes Rennes.png

Par sa position, en particulier au centre du bassin de Rennes et par l'urbanisation de la zone, Rennes a un climat un peu différent du reste du département. Pour les années 1971-1975, seul Rennes et alentours passent sous le chiffre de 700 mm de précipitations annuelles, comme une bande littorale au nord du département. La température moyenne est de 13°, un degré de plus qu'une bonne partie du département, quatre degrés de plus que la forêt de Paimpont, d'altitude plus élevée et plus à l'ouest du département. Pour ces mêmes années, le bassin a connu en moyenne chaque année 33 jours avec des rafales d'une vitesse supérieure à 57,6 km/h contre 124 jours à Cancale ou 79 à Quimper (142 à Ouessant). Le record de température est du 23 juillet 2019 avec 40,1°.

Les écarts - surtout nocturnes - de température entre le centre et la périphérie constituant des îlots de chaleur à Rennes

Xavier Froissard, chercheur rennais en climatologie urbaine, mesure les températures à une échelle très fine : celle des quartiers de la ville. [2]

lien externe

https://youtu.be/yUk2ELvyNtU

lien interne


Sources

  1. Météo France, période 1981 - 2010
  2. Climatologie et occupation des sols par télédétection.Thèse de climatologie urbaine au laboratoire LETG Costel. Université de Rennes 2