De Cesson à Cesson-Sévigné

From WikiRennes
Revision as of 11:24, 3 November 2019 by Stephanus (talk | contribs) (Page créée avec « Catégorie:Cesson-Sévigné === Cessons d'avoir plusieurs Cesson === En 1919, la chambre de commerce de Paris observa que d'assez nombreuses communes de France porta... »)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search


Cessons d'avoir plusieurs Cesson

En 1919, la chambre de commerce de Paris observa que d'assez nombreuses communes de France portaient des noms homonymes ou similaires, et que ces homonymies amenaient de regrettables erreurs postales : elle demanda donc aux pouvoirs publics d'inviter ces communes à ajouter un nom au nom primitif pour éviter les confusions. Cesson, près de Rennes, fut une des communes signalées à l'administration, car il existe un autre Cesson dans le département de Seine-et-Marne.

Lès-Rennes ?... Sur-Vilaine ?

Le conseil municipal choisit donc, tout simplement, le nom de « Cesson-lès-Rennes », et le conseil général donna un avis favorable, le 25 septembre 1919 ; mais l'administration des postes et télégraphes fit des objections : les employés qui doivent procéder avec rapidité au tri des lettres auraient pu mettre dans les sacs de Rennes des plis destinés à Cesson. On proposa alors, le 2 janvier 1920, « Cesson-sur-Vilaine » mais « sur-Vilaine » étant déjà attribué à quatre communes et demandé par plusieurs autres, les confusions que l'on voulait éviter auraient été encore trop nombreuses.

Une connotation historique

Le préfet d'Ille-et-Vilaine invita alors l'archiviste du département à suggérer à la municipalité de Cesson une addition à connotation locale, historique ou géographique. L'archiviste répondit cinq jours plus tard, le 31 janvier , que si le conseil municipal veut un vocable rappelant un souvenir historique intéressant, il pourrait joindre au nom de Cesson celui du village de Sévigné, situé sur le territoire de la commune, soit Cesson-Sévigné. Sévigné fut le berceau d'une famille qui, à partir du 12e siècle, joua un rôle notable dans l'histoire locale et ce nom acquit, au 17e siècle, dans l'histoire littéraire de la France, « une éclatante illustration ».

Va pour Sévigné

Le 11 avril 1920, le conseil municipal, présidé par M. du Boisdulier, maire, déclara « se rallier à l'avis de M. le Directeur général des Postes et à la suggestion de M. l'Archiviste départemental » et adopter le nom de Cesson-Sévigné. Le conseil général donna un avis favorable, le 17 août ; le Conseil d'Etat ne souleva aucune objection.

Après l'adoption, le décret

Toutes les dispositions prescrites par la loi du 5 avril 1884 ayant été étaient accomplies, l'homologation fut le fait du décret suivant :

Le Président de la République française, sur le rapport du ministre de l'Intérieur ; Vu la délibération du Conseil municipal de Cesson, en date du 11 avril 1920 ; L'avis du Conseil général dans sa session du mois d'août 1920 ; La lettre au ministre des Travaux publics, des Postes, et des Télégraphes ; Ensemble les autres pièces de l'affaire ; Vu la loi du 5 avril 1884, article 2 ; La section de l'Intérieur, de l'Instruction publique et des Beaux-Arts du Conseil d'Etat entendue ; Décrète : ARTICLE PREMIER. - La commune de Cesson (canton de Rennes sud-est, arrondissement de Rennes, département d'Ille-et-Vilaine) portera à l'avenir le nom de CESSON-SÉVIGNÉ. ART. 2. — Le ministre de l'Intérieur est chargé de l'exécution du présent décret. Fait à Paris, le 23 avril 1921. Signé : A. MILLERAND. Par le Président de la République, Le ministre de l'Intérieur, Signé : Pierre MARAUD (H. Bourde de la Rogerie). [1]

Références</ref>