Europe Remix

De WikiRennes

Europepapier.jpg

Europe Remix

Europe Remix est un marathon créatif de 2 jours à la maison des associations de Rennes. Europe ReMix a vocation à inventer de nouvelles façons de parler d’Europe et de renforcer la citoyenneté européenne. La problématique de départ est la difficulté à intéresser les citoyens aux enjeux européens. Ce marathon doit notamment permettre de développer certaines des 29 actions proposées dans le cadre de l’appel à idées du Labo Europe qui s’est déroulé en octobre 2017.

IL est destiné aux designers, étudiants, développeurs, professionnels, associations, agents territoriaux, tous concernés par la citoyenneté européenne. Les particuliers ou association engagés dans la promotion de l’Europe, les acteurs de la participation citoyenne, et aussi les secteurs qui intègrent des problématiques européennes.

Cet événement s'est tenu les 25 et 26 mai 2018 à la Maison des Associations de Rennes

Le marathon a été organisé par l’Association BUG, qui a mené à Rennes de nombreuses expériences réussies telles que MaisonMix_2016 et MétroMix_2017.

Les projets

L’Europe (en) jeu - Si tu n’existais pas 

Ce concept de jeu vidéo a été élaboré collectivement lors du marathon créatif « Europe Remix » les vendredi 25 et samedi 26 mai 2018. L’objectif de ce marathon était de prototyper des solutions  pour parler d’Europe autrement. Parmi les thèmes proposés, l’équipe a travaillé sur le thème de la citoyenneté.

Constat : 63% des français (70% des européens) déclarent se sentir citoyen européen, mais seulement 36% des français déclarent connaître leurs droits en tant que citoyens européens.

Problématique : Comment favoriser aujourd’hui le sentiment de citoyenneté européenne?

L-europe-en-jeu-web.jpg

Pour répondre à cette problématique, l’équipe a choisi de proposer un scénario dystopique . La dystopie est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle  empêche ses membres d’atteindre le bonheur (ex : George Orwell – 1984) – définition Wikipédia.

Ce jeu vidéo propose de découvrir dans la ville de Rennes, par une caméra subjective, les bâtiments, réalisations qui n’existeraient pas sans les financements européens, le cadre de vie sans les grandes démarches européennes. On souhaite montrer ce que serait la ville de Rennes sans l’UE.

Quelques projets récents visibles à Rennes recensés sur le portail www.europe.bzh financés par des fonds européens :

-        Rénovation du Laboratoire de Merlin à l’Espace des sciences

-        Service de garde à domicile adapté aux horaires atypiques et aux situations les plus précaires.

-        ID2 santé : projet de structuration et de promotion du secteur de la santé.

-        AGEFOS PME : conseiller et accompagner les dirigeants d’entreprises

-        Vivement lundi ! Production d’une série d’animation « Dimitri »

-        JPL film – Production du film d’animation « Louise en hiver »

-        Cité internationale Paul Ricoeur pour l’accueil de chercheurs et de doctorants internationaux

-        Bretagne développement innovation – améliorer la performance énergétique.

-        Métro ligne B- Prêt de 300 millions de la Banque européenne d’investissement = ¼ de la somme globale

Notre proposition : « L’Europe (en ) jeu - Et si tu n’existais pas? »

Le principe : montrer les réalisations concrètes dans le quotidien rendues possibles grâce aux financements européens.

Public visé : tout le monde! Eurosceptiques & croyants non pratiquants

Conditions d’utilisations : ouverture d’esprit, curiosité et un ordinateur/ smatphone/tablette

L’univers du jeu

• Le joueur est plongé dans un premier quartier de Rennes.

• On voit une réalité alternative : comment serait le paysage urbain sans la contribution européenne?

• Des étoiles dans le paysage, qu’on doit découvrir, indiquent des points de déblocage.

• En jouant à des mini-jeux on rétablit la réalité et on accède à un niveau supérieur, dans un nouveau quartier.

 

Le prototype

Le prototype réalisé lors du marathon Europe Remix est un film d’animation réalisé en « stop motion » qui illustre un extrait du jeu vidéo. On est en caméra subjective. Les décors sont des façades de bâtiments remarquables de Rennes (Opéra, cathédrale, Hôtel de Ville découpés dans du contre-plaqué au LabFab de la Maison des associations de Rennes).

1er tableau : Plongée depuis le ciel dans la ville. On arrive dans une rue de Rennes, la vue est bouchée par des nuages de pollution (coton hydrophile). Des personnages (des playmobiles) se déplacent dans la rue, au milieu des voitures (petites voitures jouet). Le jeu consiste à faire glisser les nuages hors écran avec son doigt en un temps record. Une fois les nuages de pollution dégagés, une étoile (réalisés au LabFab) apparait et on peut passer à la scène suivante. Avant cela, un message explique que l’UE propose de baisser les émissions de CO2 de -30% d’ici 2020.

2ème tableau : Place Sainte Anne, le jeu consiste à trouver les différences entre deux  photos avant/après. Les différences correspondent à ce qui n’existerait pas sans l’Europe. Une fois le jeu gagné, une étoile apparait puis un petit message expliquant les aides ou politiques européennes correspondantes.

3ème tableau : Le joueur peut changer de quartier grâce aux étoiles qu’il a gagné. Il entre dans le métro et joue à un jeu type « snake » avec les rames de métro (réalisées aussi al LabFab). Quand il a attrapé suffisamment d’étoiles, il prend le métro et change de quartier. Un message apparait expliquant que ¼ du métro a été financé par la Banque européenne d’investissement.

Le jeu continue dans les quartiers de Rennes.

Le matériel 

-        Studio d'animation HUE (Rouge) : kit d'animation Stop Motion complet - caméra incluse - livre d'animation en français - compatible avec Windows et Mac OS X

-        Un ordinateur

-        Des playmobiles, des petites voitures, des petits arbres

-        Des feutres

-        Du coton hydrophile

-        Du papier de couleur

-        A la découpeuse laser du LabFab de la Maison des associations : l’étoile, les bâtiments, les rames de métro, les lettres du titre.

La phase d’idéation – du Crazy 8 au choix du projet

Chacun a produit 8 idées de projet =>9 x 8 = 72 projets ! Parmi les 8 projets, chacun a dû en sélectionner 3 qui ont été soumis au vote du reste de l’équipe à l’aide de gommettes. Après deux phases de vote, le projet de jeu vidéo et du scénario dystopique ont été retenus.

Des exemples d’idées de projets : élections européennes en 2019 – Dans un supermarché, on enlève tous les produits européens – Montrer au citoyen ce que l’Europe permet – un film dystopique – une carte d’Europe en puzzle : les pays sont remplacés par des villes – une application qui met en avant sous forme de carte la culture, les fonds européens ou encore des figures de l’Europe – une carte de Rennes avec en bleu les points d’intérêts européens – questionnaire « Qu’est-ce que l’Europe m’a apporté ? » - Raconter une histoire (une journée-type) dans un monde sans l’UE – Des photos où des bâtiments financés par l’Europe sont gommés – Un dessin animé mettant en scène la vie quotidienne sans UE dans différents pays – une carte postale avec deux images avant/après (avec UE / sans UE) – un évènement à l’échelle de la Ville : couvrir d’une bâche noire les bâtiments qui ne seraient pas là – Une animation : la progression , l’évolution de l’homme jusqu’à un européen avec un drapeau souriant – Serious game voyage en Europe – une cartographie dynamique  qui permet d’afficher des informations par calque avec l’Europe/sans l’Europe – faciliter l’intégration des citoyens européens dans la ville – caméra « pas cachés » entre villes jumelles – Fenêtres sur l’Europe intérieur/extérieur – boites de correspondance dans les villes jumelées – A table ! Faire découvrir l’Europe à travers la gastronomie – Affichages grand portraits de citoyens dans les villes jumelées – cartes retraçant leurs expériences de vies – Un eurofacebook – aider les citoyens à participer, échanger – Résidences d’habitants, artisans pour promouvoir les métiers et les arts qui disparaissent  -Comprendre l’Europe : une appli pour poser une question – Travailler sur le sentiment de fierté, l’appartenance à l’Europe – Comprendre l’UE dans la perspective des élections en 2019 – pourquoi la citoyenneté européenne est-elle si faible ? – Créer un évènement commun entre villes jumelées – travailler sur l’intégration – l’intergénérationnel – se questionner sur la citoyenneté – un outil multilingue sur le rôle de l’Europe reproductible grâce au réseau des fablabs – échanges entre jeunes – se comprendre entre citoyens ,…

 

L’équipe :

Dominique Kergosien – Conseil départemental 35

Benoit Pommier – Conseiller municipal Ville de Rennes délégué à la communication

Louis Marie Chauvel– Europe Rennes 35

Corinne Di Maggio – MIR, en charge des échanges internationaux

Agnieszka Susicka - Chargé de mission international Ville de Poznan

Maria Garcies – Maison de l’Europe

Juliette Decobert – Maison de l’Europe

Anaïs Allart – Chargée de mission Europe Ville de Rennes

Jean-Grégoire Foulon  - développeur

Tobias Ott – Chargé de mission international Ville d’Erlangen