Open main menu

WikiRennes β

Françoise Héritier

Françoise Héritier [1].

Anthropologue – Ethnologue Féministe (1933 – 2017)

Contents

Qui est-elle?

Andrée, Françoise Héritier est née le 15 novembre 1933, à Veauche, dans la Loire, dans une famille de la petite bourgeoisie, ses parents sont employés. Elle est envoyée au lycée à Paris. Dès son enfance, elle est attirée par tout ce qui est ailleurs et loin, c'est pour cette raison qu'elle commence par faire des études d'histoire et de géographie. C'est au cours d'un séminaire de Claude Levi-Strauss à la Sorbonne qu'elle décide de devenir ethnologue.

En 1957, elle part en mission en Haute-Volta (actuelle Burkina-Faso) en compagnie de Michel Izard, un anthropologue-ethnologue qu'elle épouse le 17 février 1958, à Tougan (Haute-Volta). Ensemble, ils vont publier trois ouvrages sur cette mission. Ses observations la conduisent à démontrer qu'aucune société humaine ne se contente d'observer les différences entre masculin et féminin. En 1967, Françoise Héritier entre au CNRS, puis devient directrice d'études à l'EHESS, l'École des Hautes Études en sciences Sociales.

En 1981, elle devient la seconde femme à être élue au Collège de France (après Jacqueline de Romilly). Elle occupe la Chaire d'études comparées des sociétés africaines, succédant à celui qui lui donna envie de faire ce métier, Claude Levi-Strauss.

De 1989 à 1994, elle est présidente du Conseil National du Sida. De 1984 à 2003, Françoise Héritier est membre du Comité consultatif national d'éthique. De 1998, à 2001, elle est membre du Comité d'éthique du CNRS.

Pionnière: la place dans femmes dans la recherche

En 2003, elle est la première lauréate du prix Irène Joliot-Curie, créé par le ministère de la Recherche, qui vise à promouvoir « la place des femmes dans la recherche et la technologie en France » et qui se distingue par la qualité de ses recherches.

Elle reçoit de nombreuses distinctions et prix : Médaille d'Argent du CNRS (1978) – Prix Irène Joliot-Curie (2003) – Grand'Croix de l'Ordre National du Mérite (2011) – Grand Officier de la Légion d'honneur (2014) – Prix Spécial Fémina (2017).

Le 8 novembre 2017, Françoise Héritier reçoit le Prix Spécial Fémina, pour l'ensemble de son œuvre et décède quelques jours plus tard, à Paris 13e, la veille de son anniversaire, le 14 novembre 2017, à l'âge de 84 ans.

Rue Françoise Héritier : dénommée par délibération du conseil municipal du 1er avril 2019.[2].

Liens externes

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Wikipédia
  2. à partir de la notice rédigée par Joël David, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole

Projet porté par Joël David Chargé d'odonymie à la Ville de Rennes

Propos recueilli par Elisa Triquet Médiatrice numérique