Halle aux Toiles

From WikiRennes
Revision as of 18:01, 25 June 2021 by Stephanus (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search
Réglement du 3 décembre 1825.( Site Philippe Saint-Marc)


La halle aux toiles ( en arrière-plan l'immeuble à l'angle du quai Emile Zola et de la rue Maréchal Joffre

L'importance de la fabrication et du commerce des toiles en Bretagne de la fin du 18e siècle au début du 19e conduit Rennes à dédier un bâtiment à ce commerce. En 1823, le maire Louis de Lorgeril [1] décide donc de faire construire une "halle aux toiles, fils et filasses" au centre de la ville, sur les bords de la Vilaine.

La halle aux Toiles vue de l'angle de la rue Maréchal Joffre et rue du Pré-Botté. Photo le Couturier (c) Inventaire général, ADAGP

Plus d'informations sur l'illustration

En 1825, le bâtiment est construit par Joseph Gohier sur la place du Pré-Botté, face au pont de Berlin, à l'angle du futur quai Emile Zola et de la rue Maréchal Joffre nommée à l'époque rue Chalais). L'entrée principale se fait à l'arrière, rue du Pré-Botté.

La disparition de la marine à voile ayant fait régresser le commerce des toiles de chanvre et de lin, la halle va perdre sa fonction principale. Elle devient bourse de commerce. L'architecte Jean-Baptiste Martenot est chargé de sa remise en état et de son réaménagement par le maire Edgar Le Bastard. On y installe une école de garçons, des annexes du tribunal ainsi que l'école des Beaux-Arts et même, en 1911, une annexe de la poste centrale après l'incendie de l'aile ouest du Palais du Commerce en construction. S'y tinrent aussi des réunions de partis politiques ou de syndicats.[2]

Le bâti est détruit en 1913 sous le mandat de Jean Janvier, pour laisser place à la construction de la tranche est du Palais du Commerce.

Références